CQFR : LeBron en 3D, LaMelo fonce vers le RoY

CQFR : LeBron en 3D, LaMelo fonce vers le RoY

Voici ce qu'il fallait retenir des 8 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA 

Rockets @ Hornets : 94-119
Wizards @ Bulls : 105-101
Raptors @ Grizzlies : 128-113
Wolves @ Mavs : 122-127
Warriors @ Spurs : 100-105
Cavs @ Suns : 113-119
Bucks @ Nuggets : 125-112
Lakers @ Thunder : 112-119, après prolongation

Les Lakers se font peur, LeBron voit triple

- Les Lakers se seraient bien épargnés une prolongation à OKC cette nuit. Sur le coup, c'était quand même plutôt un soulagement. L.A. était mené de 11 points dans le 4e quart-temps quand LeBron James s'est fâché et a activé le mode MVP pour un run qui aurait pu s'achever sur un succès poussif, mais en quatre quart-temps. C'était sans compter le sang froid de Shai Gilgeous-Alexander, dont les trois lancers réussis à 1 seconde de la fin ont fait prolonger le plaisir.

- Derrière, comme toujours ou presque quand les Lakers doivent jouer une prolongation, le suspense a été très limité. Harrell, Schröder et Matthews ont d'emblée placé un 7-0 et le Thunder n'a jamais eu son mot à dire.

- LeBron a signé son 3e triple-double de la saison, avec 28 points, 14 rebonds et 12 passes pour permettre aux Lakers, privés d'Anthony Davis, d'enregistrer un 5e succès de rang.

Giannis vs Jokic

- Le choc entre les Bucks et les Nuggets, c'était aussi un peu celui entre le double MVP en titre, Giannis Antetokounmpo, et l'un des plus gros prétendants à sa succession, Nikola Jokic. Le "Joker" a fait de son mieux (35 points, 12 rebonds et 6 passes à 50%), mais Denver a eu beaucoup de mal à exister en deuxième mi-temps, lorsque les Bucks ont accéléré.

- Fait étrange, Giannis a marqué 30 points et pris 9 rebonds, mais sans distribuer la moindre passe décisive, une première pour lui cette saison. C'est collectivement que Milwaukee a renversé la situation après être rentré au vestiaire à -3, avec une domination au rebond (50-38) et au niveau de l'adresse (50% contre 43%).

- Si Giannis n'a pas fait une passe, Khris Middleton a en revanche distribué 12 caviars sur la rencontre (record en carrière) pour accompagner ses 29 pts, 7 rbds et 3 steals.

- 5e victoire de suite pour les Bucks qui commencent vraiment à prendre leur rythme de croisière. Ils sont dorénavant 2e de la conférence Est (16-8) à seulement une victoire des 76ers.

LaMelo dit du bonheur

- LaMelo Ball est en train de foncer vers le titre de Rookie de l'année. Depuis qu'il est titulaire à Charlotte, le dernier rejeton de la fratrie Ball est excellent et productif, sans perdre l'étincelle qui fait de lui un joueur imprévisible et spectaculaire.

- Cette nuit, lors de la très facile victoire des Hornets contre des Rockets privés de John Wall et Christian Wood, LaMelo a encore été impressionnant : 24 points, 10 passes et 7 paniers à 3 points. Les doutes sur sa capacité à briller en NBA sont annihilés un par un.

- LaMelo Ball shoote à 51.4% à trois-points sur ses 5 derniers matches. 

Le fail de Draymond Green

- Il y a des jours où tout ne se passe pas comme prévu. Draymond Green et les Warriors ont vécu ce sentiment lors de leur défaite contre San Antonio. La dernière possession des Californiens, qui disposaient d'une remise en jeu à 5.5 secondes de la fin pour tenter d'arracher la prolongation, a donné lieu à une séquence incompréhensible. Clairement, Steve Kerr n'avait pas dessiné un système pour que Draymond se retrouve à shooter du parking...

- En analysant rapidement la situation, Green s'est dit qu'il allait chercher la faute de Derrick White et obtenir trois lancers. Une tactique dans tous les cas risquée, puisqu'il venait d'en rater deux un peu plus tôt. Et accessoirement que Stephen Curry est dans son équipe et shoote comme un Martien depuis le début de la saison, pour ne pas dire depuis le début de sa vie.

FAIL : La grosse boulette de Draymond Green qui a coûté le match aux Warriors

Si les Spurs se sont retrouvés en bonne position, c'est aussi grâce à Dejounte Murray, auteur d'un panier à 3 points dans le corner à 12 secondes de la fin et d'un gros match tout court : 27 points, 10 rebonds, 4 passes et... 8 interceptions !

Beal comme un grand

- Ce n'est pas pour accabler Russell Westbrook et ses difficultés à peser avec les Wizards, mais... un peu quand même. Laissé au repos pour le deuxième volet d'un back to back, le MVP 2017 a vu ses camarades disposer des Bulls sans lui.

- Bradley Beal a conforté son statut de meilleur scoreur de la ligue avec 35 points au compteur, dont trois lancers réussis dans les 10 dernières secondes.

- Beal a livré un joli duel avec un autre artificier majeur cette saison, Zach LaVine, lui aussi à 35 points, mais forcément frustré d'avoir manqué le panier de l'égalisation dans les dernières secondes du match.

- Pour fêter son anniversaire, Rui Hachimura s'est offert un joli petit double-double : 19 pts, 10 rbds.

Nurse, une expulsion salvatrice

- L'une des spéciales de Gregg Popovich a toujours été de se faire éjecter pour réveiller ses joueurs, leur donner un sentiment d'urgence et l'envie d'enfin entrer dans le match mais aussi parce qu'il avait simplement envie d'insulter les arbitres et de les maudire sur trois générations. Nick Nurse a réussi ce petit tour de passe-passe avec Toronto cette nuit. Immédiatement après son expulsion dans le 3e quart-temps, les Raptors se sont réveillés et ont renversé une situation mal partie contre les Grizzlies.

- VanVleet et Siakam ont tous les deux inscrit 32 points et pris les choses en main pour infliger une 4e défaite de suite à Memphis. Encore une fois, on s'excuse auprès de la fanbase des Grizzlies - oui, vous trois, au fond - d'avoir porté l'oeil à leur équipe. Depuis que l'on encensé la franchise dans un article, Memphis n'a plus gagné un match et est sorti du top 8.

- Ja Morant toujours aussi élégant en revanche.

Booker sort son meilleur match

- En l'absence de Chris Paul, laissé au repos, Devin Booker devait prendre ses responsabilités contre Cleveland. L'arrière des Phoenix Suns a répondu au challenge avec gourmandise. Booker a signé sa meilleure performance offensive de la saison avec 36 points (14/27) pour guider son équipe vers un troisième succès consécutif.

- Les Suns, qui ont mis du temps à se défaire des Cavs, pointent au 4e rang à l'Ouest, à seulement deux victoires du podium.

Porzingis en jambes

- Après un démarrage canon contre Minnesota (43-22 dans le 1er QT), Dallas a de nouveau rendu une copie inégale. Pour le premier match de la saison des Mavs à domicile avec un peu de public, ces derniers ont dilapidé 25 points d'avance pour s'offrir du stress dans le money time. Le panier à 3 points de Josh Richardson à 27 secondes pour prendre 5 points d'avance a fait beaucoup de bien.

- Il faut quand même noter que le moteur de l'équipe cette nuit a été Kristaps Porzingis, auteur de 27 points, 13 rebonds et 6 contres, pendant que Luka Doncic, 26 points quand même, était en difficulté avec son shoot (1/7 à 3 points). D'ailleurs sa réaction après avoir rentré son premier shoot longue distance du match dans le 4e QT en disant long sur sa frustration et son soulagement :

- En revanche, plutôt adroit du pied le Luka...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest