FAIL : La grosse boulette de Draymond Green qui a coûté le match aux Warriors

Alors qu’il restait quelques secondes à jouer, Draymond Green a gaspillé la dernière possession en envoyant un tir de rocket à onze mètres.

Onyeka StankovicPar Onyeka Stankovic | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / FAIL
FAIL : La grosse boulette de Draymond Green qui a coûté le match aux Warriors

Mais… mais ??? Que s’est-il passé dans la tête de Draymond Green hier soir ? L’intérieur All-Star des Golden State Warriors a pris une décision qui a coûté chère à son équipe.

Si son QI basket est impressionnant, et son impact souvent sous-estimé, on l’a connu tout de même bien plus inspiré que lors de cette dernière possession contre les San Antonio Spurs hier soir.

Alors qu’il restait 8 secondes à jouer, les Warriors disposaient d’une remise en jeu dans le camp adverse. Green a été servi et… il a bazardé la balle en envoyant un parpaing monumental contre le haut de la planche en première intention.

(Mentions aux commentateurs pour leur réaction)

Bon, il semble clair que le joueur de 30 ans pensait que les éperons feraient immédiatement faute sur lui. Alors il a anticipé en balançant un semblant de tir à trois-points en espérant obtenir trois lancers-francs pour égaliser (sachant qu’il avait raté les deux seuls tentés jusqu’à ce moment du match). Sauf que les Texans ne l’ont pas touché. Et ça donne ce tir comique. Shaqtin A Fool.

"L'action débile la plus intelligente de l'Histoire", commentait l'intéressé. "Un geste très malin qui a fini par être complètement stupide."

C’est quand même particulièrement dommage, surtout que le plus gros pyromane de la ligue se trouvait à moins de deux mètres de lui.

Stephen Curry, on fire, venait même de planter un énorme tir primé pour revenir à un point sur l’une des actions précédentes.

Le meneur star des Warriors levait les yeux vers le ciel en guise de dépit et d’incompréhension quand Draymond Green, l’un de ses plus fidèles et meilleurs alliés, a complètement craqué.

Ça arrive. Mais les Dubs n’ont donc même pas eu l’occasion d’essayer d’égaliser et ils ont fini par s’incliner 100 à 105 malgré 32 points de Steph.

La Pacific Division, c'est la guerre : bienvenue dans le secteur le plus chaud de NBA !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest