La Pacific Division, c’est la guerre : bienvenue dans le secteur le plus chaud de NBA !

La Pacific Division, c’est la guerre : bienvenue dans le secteur le plus chaud de NBA !

Toutes les équipes de la Pacific Division sont au-dessus des 50% de victoires. Encore une preuve que la Conférence Ouest est bien au-dessus.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS

La bataille du Pacifique, ce n’est plus seulement des porte-avions américains et des kamikazes japonais qui se mitraillent dans des îles paradisiaques (merci les cours d’Histoire ou… le jeu Battlefield). La vraie guerre, elle se passe sur les parquets avec des armadas de costauds qui tentent de régner en maître sur leur secteur.

Une division NBA de barjots avec les Los Angeles Lakers, les Los Angeles Clippers, les Golden State Warriors, les Phoenix Suns et les Sacramento Kings.

Rien que ça ! Toutes ces équipes affichent aujourd’hui un bilan supérieur à 50% de victoires.

  • 18-6 pour les champions en titre emmenés par LeBron James.
  • 17-8 pour Kawhi Leonard et ses Clippers.
  • 13-9 pour des Suns très sérieux depuis l’arrivée de Chris Paul.
  • 12-11 pour les Warriors d’un excellent Stephen Curry.
  • Même bilan pour les Kings de De’Aaron Fox, qui restent même sur quatre succès consécutifs.

CQFR : De’Aaron Fox domine les Clippers, Utah c’est reparti, Miami enfin

Cette division fait peur. Pour la petite comparaison, la Pacific a plus d’équipes au-dessus des 50% de victoires… que toute la Conférence Est réunie !!! Il n’y a que quatre formations avec un bilan supérieur à l’Est. Les Philadelphia Sixers (17-7), les Milwaukee Bucks (15-8), Brooklyn Nets (14-11) et les Boston Celtics (12-10).

Les Kings ou les Warriors seraient dans le top-5 s’ils évoluaient à l’Est. Et ça pourrait presque sembler injuste que toutes ces équipes se retrouvent toutes embarquées dans le même bateau. Mais c'est cyclique.

Il y a des périodes où une division domine. Puis une autre. Parfois c'est la Central. Parfois la Southwest. Et ça évolue.

De manière plus globale, la Conférence Ouest est encore une fois bien au-dessus de sa voisine. Et seules deux équipes de l'Ouest affichent un bilan négatif contre celles de l'Est (les Wolves et les Warriors).

Le pire, c’est que les équipes de la Pacific s’affrontent essentiellement entre elles, ce qui donne des matches au sommet. De loin la meilleure division de la ligue. Et qui n’a décidément rien de pacifique.

Stephen Curry est sur une autre planète, ne l'oubliez pas pour le MVP

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest