CQFR : Steph Curry est bien revenu, Jamal Murray a été clutch

CQFR : Steph Curry est bien revenu, Jamal Murray a été clutch

Voici ce qu'il fallait retenir des 4 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA, celle de Stephen Curry

Nuggets @ Hornets : 114-112

Clippers @ Rockets : 120-105

Sixers @ Kings : 125-108

Raptors @ Warriors : 121-113

---

- Stephen Curry est donc revenu après 58 matches d'absence et ça fait quand même sacrément plaisir. Aux Warriors, déjà, qui ont retrouvé une salle bouillante le temps d'un match contre les Raptors, remake des Finales 2019. Aux fans en général, ensuite, parce que Stephen Curry est toujours l'un des joueurs les plus divertissants et exaltants de la ligue. Les médecins avaient limité le double MVP en termes de minutes (entre 24 et 28). Une fenêtre suffisante pour briller (23 points, 7 passes et 7 rebonds en 27 minutes) et mettre un peu d'adrénaline dans une partie finalement plus serrée que prévu. L'adresse n'a pas été totalement au rendez-vous (6/15), mais Stephen Curry avait une envie folle de jouer et ça s'est retranscrit dans l'allant avec lequel Golden State a disputé ce match. Et évidemment, Curry avait réservé quelques petites surprises au public du Chase Center.

 

C'est son beau-frère, Damion Lee, qui aurait pu être le héros du match pour Golden State. Sauf que Lee a manqué deux lancers et deux paniers à 3 points relativement ouverts dans les 30 dernières secondes du match, alors que les Warriors avaient encore les Raptors dans le viseur. Du côté de Toronto, Norman Powell (37 points) et Kyle Lowry (27 pts) ont été les plus en vue,

- On attendait le choc entre les Rockets et les Clippers, un peu en forme d'échauffement avant une possible affiche durant les playoffs. On le sait, Houston vit et meurt à 3 points. C'est encore plus le cas depuis le passage au full small ball, qui a donné des résultats variés. L'affiche n'a pas tenu ses promesses. Les Rockets n'avaient pas les yeux en face des trous et absolument pas les armes pour gêner les Clippers en défense. Le 7/42 à 3 points de James Harden (0/8) et de ses camarades ne pouvait pas donner autre chose qu'une nette victoire des Clippers, emmenés par Kawhi Leonard (25 points). Russell Westbrook, celui qui a le moins tenté sa chance from downtown, a un peu limité la casse avec 25 points et 14 rebonds. Houston restait sur 18 matches consécutifs avec au moins 10 paniers à 3 points inscrits. L'esthétisme du style de jeu texan est déjà un peu discutable en temps normal, mais quand ça ne rentre pas, c'est... compliqué.

- C'était mal embarqué pour les Denver Nuggets à Charlotte. Menés de 8 points dans le dernier quart-temps, les joueurs de Mike Malone s'en sont remis à un homme pour aller chercher la gagne. Très critique envers lui-même ces derniers jours, Jamal Murray est sorti du bois pour rentrer le panier de la gagne à 5 secondes de la fin. Un shoot à la trajectoire bien haute qui a fait un bien fou aux Nuggets, à la lutte pour essayer de récupérer leur 2e place à l'Ouest.

Terry Rozier aurait pu être le héros du match si son shoot à 3 points au buzzer avait eu plus de réussite...

- Philadelphie pouvait légitimement s'attendre à un match compliqué à Sacramento. Les Kings sont la meilleure équipe au niveau du bilan depuis le All-Star Game et les Sixers devaient encore se passer des services de Joel Embiid, Ben Simmons et Josh Richardson. Finalement, le suspense a été nul. Philly s'est promené et Sacto a déçu, alors que chaque match est presque une petite finale dans l'optique de rattraper Memphis à la 8e place.

On a surtout vu Tobias Harris (28 points, 14 rebonds), l'étonnant Shake Milton (20 points) et un Al Horford bien en jambes (18 points, 8 rebonds et 6 passes). Les Sixers n'avaient plus gagné à l'extérieur depuis 9 matches.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest