Danny Ainge pense qu’aucun joueur de la Draft 2014 ne justifie un tanking

Danny Ainge n'a pas intérêt à ce qu'Andrew Wiggins ou Julius Randle deviennent des légendes de la NBA...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Danny Ainge pense qu’aucun joueur de la Draft 2014 ne justifie un tanking
Soit Danny Ainge est un visionnaire, soit il a définitivement perdu tout le bon sens qui faisait de lui un executive de qualité pour les Celtics. Dans un entretien accordé à CBS Sports, l'ancien arrière All-Star a de nouveau expliqué pourquoi il trouvait sidérantes les accusations de tanking dont son équipe fait l'objet pour la saison à venir. Si les Sixers, le Magic, les Suns ou les Bobcats espèrent toucher le gros lot lors de la prochaine Draft grâce à des saisons médiocres,  le General Manager de Boston estime qu'aucun joueur de la prochaine cuvée ne mérite de prendre ce risque.
"Faire exprès de perdre n'est pas une stratégie facile à adopter. Il est simple d'en parler et de philosopher dessus, mais c'est très compliqué à vivre pour les fans, les coaches, les propriétaires et les sponsors TV. A la limite, s'il y avait un joueur comme Kareem Abdul-Jabbar ou Tim Duncan, capable de changer à jamais le visage d'une franchise, ce serait différent. Mais je ne vois aucun joueur de ce genre dans la prochaine Draft".
Alors que beaucoup s'enflamment déjà sur Andrew Wiggins, Julius Randle, Jabari Parker, Dante Exum ou Aaron Gordon et annoncent l'édition 2014 comme la plus remplie de talents depuis celle de 2003, Danny Ainge est l'une des premières voix à s'inscrire en faux.
Afficher les commentaires (19)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest