Doc Rivers et les 3-1, c’est pas vraiment ça…

A deux reprises, lorsque son équipe menait 3-1 dans une série de playoffs, Doc Rivers a subi une remontée et une défaite. On remet ça ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Doc Rivers et les 3-1, c’est pas vraiment ça…

On ne dit pas que les Los Angeles Clippers vont perdre le game 7 la nuit prochaine contre les Denver Nuggets. Simplement, tous les signaux ne sont pas au vert pour les Californiens et leur coach Doc Rivers.

Il y a évidemment le fait que les Nuggets sont de grands habitués des games 7. Nikola Jokic, par exemple, n'a jamais connu de série de playoffs classique et les trois disputées dans sa carrière jusqu'ici se sont toutes finies en 7 matches. La quatrième arrive et le Serbe sait comment y briller. Mais le plus inquiétant, c'est peut-être ce qui concerne Doc Rivers.

Les Nuggets arrachent un Game 7 ! Les Clippers en plein doute

Si le coach des Clippers venait à perdre ce game 7, il aurait alors à son actif 23% de ces remontées fantastiques à son passif ! Tout le monde se souvient du craquage des Clippers en 2015 face à des Rockets que l'on croyait six pieds sous terre, jusqu'au coup de chaud improbable de Josh Smith et Corey Brewer. Mais on oublie aussi que Doc Rivers était le coach de cette équipe du Orlando Magic qui, en 2003, tenait en joue les Detroit Pistons, un an avant leur avènement.

Les bases de l'équipe qui finira championne en 2004 étaient là, certes, avec Chauncey Billups, Ben Wallace, Rip Hamilton et Tayshaun Prince, sous les ordres de Rick Carlisle. Orlando, avec Tracy McGrady comme star, menait donc 3 à 1, avant que Detroit ne réussisse l'exploit de renverser la situation.

Là, contre Denver, avec Kawhi Leonard et Paul George dans la même équipe et un effectif très complet, le fiasco serait encore plus grand pour Rivers.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest