Donovan Mitchell, une performance dans l’histoire avec un bémol…

Donovan Mitchell, une performance dans l’histoire avec un bémol…

Le meneur du Utah Jazz Donovan Mitchell a planté 57 points face aux Denver Nuggets pour entrer dans l'histoire des Playoffs en NBA.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Donovan Mitchell a été exceptionnel ! Face aux Denver Nuggets (125-135), le meneur du Utah Jazz a sorti une performance héroïque pour permettre à son équipe de rivaliser. Finalement, en prolongation, la franchise de Salt Lake City a rendu les armes. Il faut avouer que le duo Jamal Murray (36 points, 9 rebonds) et Nikola Jokic (29 points, 10 rebonds) a aussi impressionné. Surtout dans le money-time. Mais de son côté, Mitchell a vraiment porté son équipe. Avec les absences de Mike Conley et de Bojan Bogdanovic, Mitchell doit assurer au niveau du scoring. Et sur ce premier match du premier tour des Playoffs, il a donc assumé.

57 points, à 19/33 aux tirs. Mitchell s'est démultiplié pour faire des différences. En pénétration, à mi-distance, derrière l'arc. Il a profité de toutes les situations pour essayer de trouver le chemin du panier. Au passage, le jeune talent de seulement 23 ans a effacé Karl Malone de l'histoire du Jazz. En effet, il est devenu le joueur le plus prolifique pour le Jazz sur un match de Playoffs : le Mailman détenait l'ancien record à 50 points. Et même dans l'histoire de la NBA, la performance de Mitchell dispose d'une place de choix.

Donovan Mitchell juste derrière Michael Jordan et Elgin Baylor

En effet, avec 57 points, Donovan Mitchell a tout simplement réalisé la 3ème meilleure performance de l'histoire des Playoffs ! Rien que ça ! Devant lui, on retrouve seulement deux hommes : Michael Jordan (63) et Elgin Baylor (61). Les deux légendes ont réalisé de telles performances en 1986 et 1962. Il faut aussi se rendre compte qu'il a ainsi devancé des prestations qui ont fait l'Histoire de cette ligue : Jordan (56 points), Charles Barkley (56 points), Wilt Chamberlain (56 points). On a donc rarement vu un mec prendre feu de cette façon. Pour ne rien gâcher, il a également compilé 9 rebonds et 7 passes décisives. Une copie XXL malgré la défaite de son équipe.

"Le plus important tout au long du match, c'est de prendre les bonnes décisions sur les actions", a résumé Donovan Mitchell face à la presse.

Pourtant héroïque, Donovan Mitchell avait la rage contre lui-même…

Et dans l'ensemble, le patron du Jazz a parfaitement suivi cette philosophie. Il a réalisé un véritable show. Mais sans réellement forcer. Il a trouvé la clé pour punir la défense des Nuggets dans tous les aspects du jeu. Mais il a su également faire circuler le ballon à des moments pour faire briller ses coéquipiers. La seule ombre au tableau ? Les 5 ballons perdus. Et l'un de ces turnovers a eu un impact énorme sur la fin de ce match...

Une erreur qui fait mal...

Attention, Donovan Mitchell a réalisé une performance héroïque. Une performance historique. Mais en un sens, il a aussi coûté ce match à son équipe... C'est terrible à dire. Avec 106 secondes encore à disputer dans le 4ème quart-temps, le Jazz menait de 4 points (109-105). Avec la gonfle dans la main, Mitchell mettait en place le système à suivre. Sauf qu'il a trop tardé. Ainsi, il a concédé un turnover stupide avec une violation de la règle des 8 secondes pour remonter le ballon dans le camp adverse. Sur l'action suivante, Murray a planté un panier primé. Les Nuggets vont en profiter pour recoller et arracher la prolongation. Et la suite, on la connait...

"Cette défaite, c'est de ma faute. En tant que leader, mais aussi en tant que meneur de jeu, il s'agit vraiment d'une erreur terrible de ma part.Cette séquence a vraiment tout changé. Elle a été déterminante pour ce match", a-t-il analysé.

C'est très dur de le pointer du doigt après une telle copie, mais ce constat est lucide. Sans cette erreur, le Jazz se trouvait en excellente position pour l'emporter. Mais il faut aussi avoir en tête que sans un Donovan Mitchell à ce niveau, le Jazz n'aurait jamais été "en excellente position". Il doit encore progresser et gagner en expérience. Mais c'est déjà du très haut niveau !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest