100 SAC
99 BOS
125 ORL
121 WAS
114 MEM
131 DEN
108 NOP
100 GSW
122 LAL
101 ATL

Enes Kanter : les joueurs ne signent pas aux Knicks à cause de James Dolan

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les New York Knicks n'arrivent plus à attirer de gros joueurs. La faute à James Dolan pour Enes Kanter.

Hier, dans un podcast de Bleacher Report, Enes Kanter a dit tout haut ce que tout le monde pensait tout bas. Les joueurs ne viennent pas aux New York Knicks selon parce qu’ils ne veulent pas jouer pour James Dolan.

Ça fait bien longtemps que la franchise n'a pas réussi à attirer une star lors de la free agency. Voire même à retenir celles présentes dans l’effectif. La ville est pourtant attractive et avec un lien culturel fort au basket. Le Madison Square Garden a été le théâtre de nombreux exploits et reste un écrin parfait pour écrire sa légende. Mais non, personne ne veut signer aux Knicks. La dernière free agency devait changer tout ça. Le proprio James Dolan en était sûr, Kevin Durant et probablement Kyrie Irving allaient signer chez lui. Résultat, ils ont bien atterri à NYC, mais aux Brooklyn Nets.

Toutes les autres pistes se sont avérées vaines. Pourtant, la franchise avait tout prévu pour avoir énormément d’argent disponible sous le salary cap. Mais non…

« Peu de gens le savent, mais les joueurs parlent. Les joueurs de différentes équipes parlent entre eux. Je ne blâme personne. J’ai passé un moment incroyable à New York. Mais les autres équipiers à qui j’ai parlé et les joueurs des autres équipes disaient ‘Ville incroyable, le MSG est incroyable, tout est tellement bien, sauf le proprio’. Tous disaient ‘Sauf le proprio’ (…) Certains joueurs ont juste peur de venir je pense, et ne veulent même pas en entendre parler. »

On peut les comprendre. Depuis des années, à chaque fois qu’on entend parler de James Dolan, il s’agit de décisions catastrophiques, de gestion douteuse ou de mini-scandales. Enes Kanter a d’ailleurs été victime des incohérences new-yorkaises qui ont émaillé la vie des Knicks depuis que Dolan en est le proprio :

« Mon job, c’est de jouer aussi dur que je le peux car tous les fans paient tellement d’argent pour venir voir les matches. Surtout au Garden. C’est plein à chaque match, même si nous perdons. Mon problème, je pense, c’est que je voulais gagner. Quelque chose qui n’avait pas de sens, c’est qu’ils m’ont dit que j’étais trop vieux pour jouer, j’avais 26 ans, je me disais ‘ça n’a aucun sens’. Et derrière ils font venir un gars (DeAndre Jordan) qui quatre ou cinq ans de plus que moi et ils le font jouer titulaire. »

Autant dire que quand il a été laissé libre par les New York Knicks, il « était très heureux », comme il le confirme dans le podcast.