Les larmes de Joel Embiid

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Joel Embiid n'a pas réussi à masquer son émotion et sa détresse après la défaite au buzzer des Philadelphie Sixers contre Toronto dans le game 7.

On peut trouver que Joel Embiid en fait parfois trop par goût du show et de la punchline. Mais il ne faut pas oublier que le Camerounais a contribué à apporter un vent de fraîcheur sur la NBA, lorsqu'il a surmonté deux années blanches et le scepticisme ambiant sur sa capacité à jouer un jour en NBA. On a été touchés par les images du pivot des Philadelphie Sixers, cette nuit, au sortir d'un game 7 contre les Toronto Raptors, conclu par un tir légendaire de Kawhi Leonard.

Embiid a fondu en larmes sur le terrain, rapidement réconforté par des adversaires bienveillants, Marc Gasol et Serge Ibaka notamment. Puis c'est dans le couloir du vestiaire que le "Process" a difficilement contenu ses sanglots, avant de retrouver sa compagne pour un moment là aussi émouvant.

"Aussi douloureux cela puisse être à l'heure actuelle, ça va l'aider. Tout ce qui s'accumule va lui permettre, un jour, d'être capable de devenir champion", a expliqué Brett Brown, qui vit sans doute ses dernières heures en tant que coach de Philadelphie. Des mots qui pour le moment n'auront pas d'effet sur Joel Embiid. Le franchise player des Sixers était désabusé devant les médias après la rencontre, expliquant qu'il "n'en avait rien à faire du Process" après une question sur l'état d'avancement de cette stratégie sportive qui a pourtant pris fin la saison dernière.

Rudy Gobert a eu les mots justes pour décrire l'émotion d'Embiid. Le pivot français n'avait pu masquer son émotion au moment d'apprendre qu'il ne serait pas All-Star cette saison.

"Seuls les perdants pensent que pleurer est un signe de faiblesse. Cela montre simplement à quel point tu est un compétiteur et un gagnant !", a twitté l'intérieur du Jazz.

On aime savoir que la défaite fait aussi mal à Joel Embiid. C'est effectivement le signe que le basket n'est pas, à ses yeux, qu'un divertissement grassement payé. Et cette réaction est la preuve que l'on risque d'avoir affaire à lui et à son envie de gommer ce souvenir difficile pendant bien des années. C'est une excellente nouvelle.