CQFR : Kawhi Leonard roule sur les Spurs, James Harden en feu…

CQFR : Kawhi Leonard roule sur les Spurs, James Harden en feu…

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA avec notamment la superbe performance de Kawhi Leonard face aux San Antonio Spurs.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA :

Jazz @ Hornets : 114-107
Hawks @ Nets : 112-122
Wizards @ Sixers : 108-125
Bulls @ Pistons : 119-107
Bucks @ Knicks : 123-102
Kings @ Grizzlies : 115-119
Clippers @ Spurs : 134-109
Rockets @ Suns : 139-125
Wolves @ Blazers : 106-113


- Kawhi Leonard n'a laissé aucune chance aux San Antonio Spurs ! Pour la première fois depuis son départ, l'ailier des Los Angeles Clippers a gagné sur le parquet de la franchise texane (134-109). Et de quelle manière ! Avec 26 points, 9 passes décisives et 7 rebonds, le MVP des dernières finales NBA a donné une leçon à son ancienne équipe. Le tout en 27 minutes de jeu. Même chahuté par le public des Spurs, Leonard a survolé ce match. Tout comme son équipe, qui a martyrisé les Spurs avec un total record de 20 dunks effectués. Bien épaulé par les efficaces Montrezl Harrell (21 points, 8 rebonds) et Lou Williams (20 points) en sortie de banc, le franchise player des Clippers a été clinique ! Du Kawhi Leonard dans le texte...

- Dans un tout autre style, James Harden a été tout autant destructeur. Sur le parquet des Phoenix Suns (139-125), l'arrière des Houston Rockets a profité de l'opération portes ouvertes lancée par la franchise de l'Arizona pour réaliser un carton : 47 points. Dans la raquette, Clint Capela a également réalisé un sacré chantier avec 14 points et 17 rebonds, alors que Russell Westbrook s'est goinfré avec 30 points et 10 passes décisives. Un succès plutôt facile et logique des Rockets dans un match très offensif. Même si les Suns n'ont pas démérité avec Kelly Oubre Jr (26 points), Devin Booker (19 points) et le Français Elie Okobo ! Très propre, le Tricolore continue de séduire avec 17 points marqués. En tout cas, comme attendu, le duo Westbrook-Harden reste un formidable moteur quand tout se passe bien en attaque.

- Monsieur triple-double express a frappé sur le terrain des New York Knicks. Lors de la large victoire des Milwaukee Bucks (123-102), l'ailier Giannis Antetokounmpo a tout bien fait. Mais en étant un homme pressé. En l'espace de 26 minutes, le Greek Freak a écartelé les pauvres Knicks avec 22 points, 11 rebonds et 10 passes décisives. En plus bien secondé par Khris Middleton (23 points), le MVP en titre de la NBA a été sans pitié avec l'équipe adverse. Malgré les tentatives de Julius Randle (20 points), Kevin Knox (19 points) et RJ Barrett (17 points), il n'y a eu aucun suspense dans ce match à sens unique. Les Bucks continuent de dominer, facilement, la NBA.

- Dans la famille Antetokounmpo, voici Thanasis...

- Rudy Gobert affiche actuellement une belle forme avec le Utah Jazz. A la hauteur depuis le début de la saison malgré des résultats inconstants de son équipe, l'intérieur français a été encore le moteur du succès des siens sur le parquet des Charlotte Hornets (114-107). Omniprésent dans la raquette, l'international tricolore a réalisé un double-double impressionnant (17 points, 19 rebonds). Il a réellement dégoûté ses adversaires dans la raquette. Sur une série de 5 victoires consécutives, le Jazz commence doucement à trouver le bon rythme. Avec notamment des performances intéressantes de Bojan Bogdanovic (26 points), Donovan Mitchell (20 points) et même Joe Ingles (14 points). En face, le duo Terry Rozier (29 points) -  Devonte' Graham (22 points) était trop isolé pour résister.

- Sous les yeux de Kobe Bryant, présent au Barclays Center, les Brooklyn Nets ont pris le meilleur sur les Atlanta Hawks (122-112). Et on a assisté à un vrai duel entre Trae Young (47 points) et Spencer Dinwiddie (39 points). A ce petit jeu, le joueur des Nets, mieux épaulé et moins maladroit (même si Kobe n'aurait pas renié les briques de Young), a été le grand vainqueur. Toujours aussi impressionnant en l'absence de Kyrie Irving, blessé, Dinwiddie continue de porter sa franchise sur ses épaules. Même quand son équipe comptait 18 points de retard, il n'a rien lâché. Il a ainsi été le grand artisan de ce come-back avec notamment un panier décisif dans le money-time. Le Black Mamba a dû apprécié une telle persévérance.

- Enfin une victoire pour les Philaldelphia Sixers. Dans un match avec également une opération portes ouvertes, ils se sont imposés face aux Washington Wizards (125-108). Qui n'ont visiblement pas l'intention de défendre cette saison. Du coup, malgré le carton de Bradley Beal (36 points), les Sixers l'ont logiquement emporté dans le sillage d'un bon Joel Embiid (21 points, 13 rebonds). Dans cette orgie offensive, Ben Simmons a également compilé un double-double (14 points, 11 rebonds) et les 76ers n'ont jamais tremblé. Un succès facile pour Philadelphia, qui renoue avec le goût de la victoire après une série de trois défaites consécutives.

- A noter une altercation entre Isaiah Thomas et un fan des Sixers durant ce match. Insulté pour ne pas avoir raté ses deux lancer-francs, ce qui donne le droit à une glace aux supporters (...), le meneur des Washington Wizards n'a pas hésité à aller dans les tribunes pour le confronter. Immédiatement expulsé pour cette réaction, IT a eu la classe de donner son bandeau à un gamin malgré cet incident.

- Tout comme le Utah Jazz, les Portland Trail Blazers ont enregistré une 4ème victoire consécutive. Lors de la réception des Minnesota Timberwolves (113-106), la franchise de l'Oregon est parvenue à enchaîner. Sans surprise, Damian Lillard a donné le ton avec ses 29 points. Alors que CJ McCollum (26 points), mais surtout Hassan Whiteside (16 points, 22 rebonds et 7 contres) ont répondu également présents. En face, les Wolves sont longtemps restés dans le coup grâce à Andrew Wiggins (33 points). Mais en confiance, Portland a été plus solide pour arracher la victoire. Il va falloir compter sur les Blazers pour la course aux Playoffs à l'Ouest...

- Malgré les résultats inconstants des Chicago Bulls, un homme continue de porter cette équipe : Zach LaVine. Lors du succès sur le terrain des Detroit Pistons (119-107), l'ancien joueur des Minnesota Timberwolves a été encore une fois excellent avec 33 points. Bien épaulé par Coby White (19 points) en sortie de banc ou encore le double-double de Wendell Carter Jr. (12 points, 12 rebonds), LaVine a été sans pitié pour des Pistons privés à la fois de Blake Griffin, mais aussi de Derrick Rose. Sur une série de 4 défaites consécutives, Detroit va vite devoir se reprendre par contre...

- Enfin, les Memphis Grizzlies ont dominé les Sacramento Kings (119-115). Malgré les efforts d'Harrison Barnes (29 points) et de DeAaron Fox (22 points), les Kings, en raison des blessures, ont proposé une rotation courte à 8 joueurs et l'ont payé sur ce déplacement. Car en face, c'est bien la force collective de la franchise du Tennessee qui a fait la différence. Avec 7 joueurs à plus de 10 points, le collectif des Grizzlies a été vraiment solide pour empocher ce succès. Avec tout de même quelques individualités fortes comme Jae Crowder (17 points, 10 rebonds) ou encore Jaren Jackson Jr (18 points).

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest