129 BOS
108 ATL
124 CHA
126 NYK
125 BKN
118 WAS
102 CLE
114 MIL
101 PHI
113 IND
97 MEM
100 MIA
109 DEN
98 OKC
128 POR
122 TOR
125 SAC
130 GSW

Kevin Durant sur les Cavs : « Ils ont essayé de me faire éjecter »

BasketSessionPar BasketSession Publié

Kevin Durant n'a pas hésité à pointer du doigt l'attitude de certains joueurs des Cavaliers qui ont selon lui tenté de le faire exclure du match dans le premier quart temps.

Passé tout proche de se faire éjecter dès le premier quart temps, Kevin Durant est finalement passé entre les gouttes, évitant ainsi aux siens d'être privés de leur star pour le reste la rencontre. Alors qu'il aurait pu mériter une deuxième faute technique suite à un léger accrochage avec Jose Calderon, l'ailier des Warriors a bénéficié de la clémence de corps arbitral qui a préféré jouer la carte de la pédagogie plutôt que de gâcher la fête en expulsant le All-Star. Et ce malgré les contestations des joueurs des Cavs, et notamment du meneur espagnol, accusé par KD d'avoir mis la pression sur les officiels dans l'espoir de les convaincre de le renvoyer au vestiaire.

« Je comprends que ça fasse partie des règles mais ils ne voulaient pas me voir quitter le match. Ils ne voulaient pas gagner de cette façon », a expliqué l'intéressé auprès d'ESPN après le match.

« Ça n'a aucun sens. Techniquement, ils ont essayé de me faire éjecter. Ils n'auraient pas ressenti la même chose s'ils m'avaient fait exclure et s'ils avaient gagné le match. Mais je suis passé au-dessus de ça. Il n'y avait rien de sérieux. »

Malgré les protestations du banc des Cavaliers, Kevin Durant estime que les arbitres ont pris la bonne décisions en décidant de lui accorder un sursis.

« Bien sûr que non. Ils n'allaient pas m'éjecter dès le premier quart temps pour un petit accrochage », poursuit l'ancien MVP.

« Mais j'ai entendu Isaiah Thomas et Tristan Thompson dire aux arbitres de m'éjecter. Vous pouvez demandez à Dwyane Wade, LeBron James ou Kevin Love qui ne voulaient pas me voir quitter le match. Je n'aurais pas non plus voulu qu'ils soient exclus. »

A l'issue de la confrontation, c'est Draymond Green qui a hérité d'une technique pour contestation. Ce dernier s'est lui aussi étonné de voir les membres du camp adverse réclamer l'exclusion de son coéquipier avec tant de véhémence...

« J'ai vu ce que les Cavs ont essayé de faire. Mais je n'aimerais pas gagner de cette façon-là... »

Malheureusement pour les Cavs - et heureusement pour les Warriors - Kevin Durant a donc pu continuer la rencontre pour finalement guider son équipe vers la victoire en compilant 25 points et 7 rebonds en 37 minutes... et en bénéficiant de choix arbitraux tout aussi contestables qui ont définitivement scellé le sort de la partie dans le money time. Une soirée décidément à oublier au plus vite pour les joueurs de l'Ohio qui auront certainement à coeur de prendre leur revanche le 15 janvier prochain lors du prochain duel entre les deux équipes.