Klay Thompson impressionne chez les Warriors, et ce n’est pas pour son tir…

Klay Thompson impressionne chez les Warriors, et ce n’est pas pour son tir…

L'arrière Klay Thompson est un personnage clé de l'organisation des Golden State Warriors. En tant que joueur évidemment, mais également pour ses qualités humaines.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Victime d’une déchirure des ligaments croisés lors des Finales NBA 2019, Klay Thompson a hâte de retrouver les terrains. Il devra encore patienter quelques mois pour le début de la saison 2020-2021. En attendant, l'arrière des Golden State Warriors a mal vécu cette période loin du basket. Et c'est justement sa plus grande force selon Jarron Collins.

Si ce n'est certainement pas une découverte pour beaucoup d'entre vous, d'après l'assistant de Steve Kerr, le joueur All-Star âgé aujourd'hui de 30 ans a encore impressionné son monde par sa mentalité.

"La meilleure chose au sujet de Klay, c'est qu'il se donne de tout son cœur. Il laisse simplement son jeu parler pour lui. Rien ne semble avoir un impact sur lui une fois qu'il se trouve sur le terrain. Il laisse juste parler son jeu des deux côtés du parquet, et enchaîne."

Rien de très nouveau pour ce joueur majeur qui ne fait pas de bruit en dehors des parquets mais se concentre sur son jeu et tente de l'optimiser jour après jour. D'ailleurs, sa progression est constante depuis qu'il est arrivé en NBA. Mais, si certains de ses coéquipiers ont pu être critiqué pour leur état d'esprit pas toujours irréprochable et leur manque d'altruisme, Klay, lui, fait figure d'exemple, même après avoir remporté plusieurs titres et signé pour un paquet de dollars.

"Comme je l'ai toujours dit, c'est un honneur et un privilège de coacher un mec comme ça", ajoute Jarron Collins pour NBC Sports. "Travailler avec lui, c'est réellement impressionnant."

Il enfonce des portes ouvertes ? Oui et non. Car en plus de son talent naturel et de son éthique de travail, Klay Thompson dispose effectivement d'un mental de champion. Son attitude, malgré son genou en vrac, lors des dernières Finales NBA avait d'ailleurs marqué les esprits. Il ne lâche jamais rien et c'est d'ailleurs pour cette raison qu'on le pense capable de retrouver un excellent niveau malgré sa grave blessure.

Klay Thompson, pierre angulaire émotionnelle des Warriors

Klay Thompson a toujours été vu comme un bon lieutenant de Stephen Curry, voire une troisième option de qualité derrière Kevin Durant. On a même parlé de lui comme le 4e homme derrière le trio Curry-KD-Green quand Draymond était à son meilleur niveau et faisait figure de chef d'orchestre. Mais le All-star s'en cogne. Son statut ? Ce que pensent les gens ? Ce n'est pas son problème. Lui, ce qu'il aime c'est le basket, taper la balle et prendre des shoots. Il l'a souvent répété en interview. En dehors des parquets et des salles d'entrainement, il n'a pas vraiment d'autres passions.

« Je souhaite rendre hommage aux joueurs des Golden State Warriors", avait déclaré Kobe Bryant. Klay et Steph ont l’air très calmes, ils passent pour des gars gentils. Mais ces mecs sont des assassins au sang-froid. Ils s’en fichent de ce que vous pensez d’eux. Ils s’en fichent de marquer ou de manquer un tir pour la gagne. Ils sont là pour faire le job. Ils ont un vrai instinct de tueur. »

Klay est-il souvent sous estimé ? Certainement. Car si ce n'est pas le meilleur driver, ni le meilleur shooteur (derrière Curry, en même temps...), ni le meilleur défenseur de l'équipe (encore que...), ni le leader vocal le plus visible pour le grand public, Klay est peut-être la pierre angulaire émotionnelle de ce groupe. Lorsque Green et Durant se déchiraient à la manière de deux alpha dogs en période de reproduction, lui regardait ça de loin, déçu certainement du comportement de ses partenaires à l'ego imposant, mais jamais cela n'a affecté sa production ou son niveau d'engagement envers la franchise et les fans.

« C'est chiant parce que l'on passe de l'équipe la plus dominante de tous les temps à une très bonne équipe", avait-il déclaré après le départ de Kevin Durant. "J'ai aimé jouer avec ce gars. C'était sympa de partager ces moments avec lui tous les jours. Ça va me manquer."

Leader par l'exemple, ça vous parle ? Pas besoin de hurler plus fort que la moyenne, pas besoin d'accaparer le micro ou d'enchaîner les matches à 40 points pour être indispensable à un groupe. Klay Thompson entre sur le terrain, écoute les consignes des coaches sans sourciller, prend le meilleur scoreur adverse sur 40 minutes, se donne à 200% des deux côtés, ne se plaint jamais, va au charbon s'il le faut, ne refuse aucune responsabilité et garde le sourire. Et ça, ça vaut de l'or. Jarron Collins, comme tous les coaches du monde, le sait pertinemment. Les joueurs comme Klay sont de véritables pépites pour eux. Ils sont la clé de la réussite au sein d'un collectif fait d'individualités fortes, et c'est pour ça qu'ils aiment le répéter dès que cela est possible.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest