Kristaps Porzingis : « Je ne suis pas Shawn Bradley »

Kristaps Porzingis a répondu aux propos de Phil Jackson et aux craintes du Zen Master concernant son physique.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kristaps Porzingis : « Je ne suis pas Shawn Bradley »
Piqué au vif par Phil Jackson qui confiait récemment avoir la crainte que son nouveau poulain devienne le prochain Shawn Bradley, Kristaps Porzingis est revenu sur les propos de son Président. Selon l'intérieur letton, les déclarations du Zen Master ont un seul but : le motiver à se renforcer physiquement pour devenir un joueur plus robuste que ne l'était le géant mormont.
« Je suppose que Phil a pris cette habitude pour nous pousser à bosser dur et à rester motivés », a confié le rookie au New York Daily News. « Et ça m’a motivé car je me suis dit : ‘Je ne suis pas Shawn Bradley’. Je veux être meilleur que Shawn Bradley et je veux évidemment être plus costaud que lui. Mais je suis un joueur différent. »
Aidé par un nutritionniste, Kristapas Porzingis a donc adopté un nouveau régime alimentaire qui l'a aidé à prendre 5 kilos durant l'été. Son objectif désormais : gagner encore 2 kilos d'ici l'ouverture du training camp.
« Pour l’instant, je suis un ailier fort d’un point de vue défensif mais je dois être capable de résister aux pivots. C’est le plus important. Quand j’aurai gagné en force, je serai capable de jouer pivot. Offensivement, je peux jouer aux deux positions. En jouant pivot, je serai plus rapide que les défenseurs. Mais si je veux jouer pivot, il faut d’abord que je prenne du poids. »
En espérant pour le prodige letton que ses efforts lui permettront de gagner en puissance et d'éviter de devenir à son tour la victime des attaquants adverses...

Le Top 10 des dunks sur Shawn Bradley

https://www.youtube.com/watch?v=UEi-Wm0OFII
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest