Kyrie Irving, objectif Knicks ?

BasketSessionPar BasketSession Publié

Bien des choses peuvent se passer d’ici à la prochaine free-agency, mais ESPN voit Kyrie Irving rejoindre les Knicks !

Il ne s’agit ni d’une info, ni même de rumeurs, mais simplement de l’avis (parfois avisé) des journalistes d’ESPN. Le grand média sportif américain a réuni ses spécialistes NBA pour sonder leur avis au sujet de l’avenir de Kyrie Irving. La question : où pensez-vous qu’il ira la saison prochaine. Et la majorité d’entre eux le voit choisir les New York Knicks.

Surprenant quand on voit la trajectoire sur laquelle les Boston Celtics semblent être lancés, mais on a appris avec le temps que Kyrie Irving n’est pas du genre à choisir les options les plus consensuelles.

Voici le Top 5 des destinations possibles pour Kyrie Irving selon ESPN.

  1. Knicks (46,9%)
  2. Celtics (43,8%)
  3. Brooklyn Nets (3,1%)
  4. Los Angeles Clippers (3,1%)
  5. Los Angeles Lakers (3,1%)

Le fait que quelqu’un ait eu le culot de voter pour les Lakers aurait tendance à discréditer le sérieux de l’ensemble, mais le journaliste Adam Resinger maintient que l’intérêt de Kyrie Irving pour les Knicks ne tient pas du simple fantasme de journaliste.

« Plus tôt dans l’été, plusieurs sources rapportaient qu'Irving avait pour but de jouer avec Jimmy Butler, potentiellement à New York qui devrait avoir suffisamment de place pour ajouter un joueur au salaire max (pour en ajouter deux, il faudrait être créatif vu le roster actuel) », raconte-t-il.

« Kyrie Irving a grandi à West Orange, dans le New Jersey, et il pourrait sauter sur l’occasion de jouer devant les fans de sa région. Cependant, notre panel a également donné de très bonnes chances aux Boston Celtics de le conserver. Des chances qui pourraient devenir encore meilleures si les Celtics profitent du départ de LeBron pour rejoindre les finales NBA pour la première fois depuis 2010. »

On sent que toute cette histoire va animer la saison et faire encore couler pas mal d'encre. De toute façon, peu importe là où Kyrie Irving veut jouer, il ira là où Danny Ainge le voudra. Boston, c’est pas Cleveland…