LeBron James répond subtilement à Kyrie… mais lui envoie une belle pique

LeBron James répond subtilement à Kyrie… mais lui envoie une belle pique

Au lendemain d’une déclaration trouble de Kyrie Irving, LeBron James encensait Anthony Davis de manière assez subtile.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

« When you come at the King, you best not miss. » Omar dans The Wire. Les vrais savent. Les autres, renseignez-vous bordel, aucune excuse pour ne pas avoir maté la série mythique d’HBO en 2020. Tout ça pour dire que Kyrie Irving s’en est peut-être pris à LeBron James. Même s’il jure évidemment que non. C’est en faisant une belle déclaration d’amour à Kevin Durant que le meneur All-Star a glissé une petite phrase qui laisse perplexe : « C’est la première fois de ma carrière que je peux me dire ‘hey, mon coéquipier peut aussi planter le tir pour la gagne et peut-être même plus facilement que moi’. » Wow, wow, wow.

Kyrie Irving dément avoir visé LeBron dans sa tirade pro-KD

Mais comment il peut même penser ça ? Est-ce qu’Irving est clutch ? Bien sûr que oui, un certain panier primé à l’issue d’un certain Game 7 lors d’une certaine finale légendaire documente très bien sa capacité à porter ses… à prendre son courage à deux mains et à garder son sang-froid dans les moments les plus tendus. Mais est-ce qu’il y a eu à ses côtés d’autres joueurs capables de faire de même ? Bien sûr que oui, un certain LeBron James ! Alors qu’il visait ou non un joueur en particulier – ce n’est pas la première fois que Kyrie sort une phrase de ce type pour ensuite faire marcher arrière et promettre qu’il ne ciblait personne – « Uncle Drew » se trompe.

La réponse de LeBron James

Comme par hasard, au lendemain de cette déclaration hasardeuse, James s’est lui aussi pressé d’encenser un coéquipier, Anthony Davis :

« Je pense que ce que le secret de notre succès, avec A.D., c’est que nous ne sommes pas jaloux l’un de l’autre. C’est ce qu’il y a de mieux. Dans le sport professionnel, quand deux athlètes majeurs joignent leurs forces, (…) la jalousie s’installe souvent. Nous, c’est tout l’inverse. On sait qui on est. On sait ce qu’on veut. Et quand en plus il y a du respect, le ciel devient la seule limite », confiait donc le natif d’Akron.

Fort, très fort. LeBron James s’est servi du même procédé qu’Irving – parler d’un coéquipier – pour quelque part… lui répondre ? Parce que ça ressemble fortement à une réponse. Après tout, la jalousie supposée entre les deux hommes, ou plutôt la guéguerre pour le leadership, a déjà été mise en avant au moment où Kyrie a subitement demandé à quitter les Cleveland Cavaliers.

En tout cas, pique ou non, on veut bien croire que James et Davis ne sont pas jaloux l’un de l’autre. Ça se sent. Ils sont complémentaires. Leur association fonctionne très bien. Et ils ne devraient pas tarder à arriver à leur but commun : le titre.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest