Les Suns veulent LeBron ET Melo

Les Phoenix Suns sont la seule équipe à pouvoir signer deux contrats max et comptent bien convaincre LeBron James et Carmelo Anthony de les rejoindre.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
[caption id="attachment_94092" align="alignleft" width="300"] LeBron James et Carmelo Anthony sous le même maillot ?[/caption] Les Phoenix Suns sont dans une situation unique dans toute la NBA, une situation qui pourrait leur permettre de réaliser une grande intersaison : leur masse salariale leur permettrait, si les deux joueurs étaient d’accord, de signer à la fois Carmelo Anthony et LeBron James avec des contrats max pour chacun. Et ils comptent bien sur cette capacité pour faire une cour agressive à LBJ à partir de mardi, date de début de la free agency, selon Adrian Wojnarowski de Yahoo! Sports. S’ils savent que ça va être très compliqué, les dirigeants des Suns veulent absolument obtenir un meeting avec LeBron James pour le convaincre de les rejoindre. Et ce avec des arguments dont ils espèrent qu’ils feront réfléchir James : les possibilités pour lui de signer un contrat max, de choisir un free agent superstar avec lequel jouer (Carmelo Anthony ? selon Wojnarowski, les deux joueurs ont exprimé en privé leur envie de jouer ensemble un jour) et de jouer dans un roster qui a montré de belles choses cette année, rempli de jeunes talents. Ce qu’aucune autre équipe ne peut lui vendre. Les Phoenix Suns ont en effet 33,5 millions de masse salariale disponible sous le salary cap, et ils pourraient en rajouter 10 millions sans avoir besoin de se séparer du noyau qui a permis à la franchise de réaliser une superbe saison : Eric Bledsoe, restricted free agent que Phoenix veut resigner quoi qu’il en coûte, Goran Dragic et Miles Plumlee. Bref, ils auraient de quoi payer des contrats max à LeBron James (20,7 millions de dollars) et Carmelo Anthony (22,4 millions) (ou Chris Bosh, ou Kevin Love l’été suivant, en fonction du joueur avec lequel LBJ aimerait jouer) tout en restant compétitifs. D’autant plus qu’ils ont réalisé une excellente draft et qu’ils disposent de 3 premiers tours en 2015, qui pourraient s’avérer utiles pour des trades visant à compléter l’effectif. S’il sait que Phoenix n’est pas le plus grand marché de la ligue, le GM des Suns, Ryan McDonough mise sur le fait que l’agent de LeBron James, Rich Paul, est également celui d’Eric Bledsoe et sait que l’Arizona est une destination intéressante pour un athlète. Surtout, il pense que Rich Paul sait parfaitement que l’aura et la dimension de LeBron James sont telles qu’il n’a pas besoin d’un grand marché pour qu’il soit mis en avant. Est-ce que ce sera suffisant ? Bruits de couloirs, échanges en préparation, signatures à venir, retrouvez toutes les dernières rumeurs NBA en cliquant ici.
Afficher les commentaires (32)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest