Les Celtics ne veulent pas balancer leurs jeunes assets dans un trade

Même si les Celtics ont besoin de renfort à l'intérieur, Danny Ainge n'a pas l'intention d'agir dans l'urgence et proposer ses jeunes cadres

N.SPar N.S | Publié
Les Celtics ne veulent pas balancer leurs jeunes assets dans un trade

Surprenants deuxièmes de l'Est derrière les intouchables Bucks, les Celtics ont tout de même des lacunes visibles. Évidemment, c'est du secteur intérieur dont il est question. Le problème se posait déjà avec Al Horford, et il est donc encore bien présent avec son départ vu qu'il a été numériquement remplacé par Enes Kanter. Le Turc est un vrai talent offensif mais n'a pas ce profil qui manque tant à Boston. Si l'on excepte Tacko Fall et Vincent Poirier, certes deux sept pieds mais qui n'ont droit qu'au garbage time, Kanter est, avec ses 2,08m, le plus grand joueur de l'effectif. Daniel Theis, l'autre intérieur le plus utilisé, culmine lui à 2,03m. On a vu leurs difficultés récentes dans ce secteur face aux Sixers pourtant sans Joel Embiid. En playoffs, cela pourrait avoir de plus graves conséquences.

Les médias avancent que la piste Andre Drummond est bien active dans le Massachusetts. L'arrivée d'un tel pivot ferait passer les Celtics comme un très sérieux candidat au titre. Mais pour l'acquérir, Danny Ainge va forcément devoir faire des sacrifices. Le GM bostonien compte bien explorer toutes les pistes possibles pour améliorer son équipe, mais pas à n'importe quel prix.

"Il y a beaucoup de bons joueurs en NBA, donc un paquet que l'on pourrait potentiellement prendre. Mais je n'aurai aucun stress ou pression pour faire quelque chose pour améliorer l'équipe lors de la deadline. Je ne vois pas ça comme ça. Si c'est un deal que nous aimons, nous le ferons. Dans le cas contraire, nous ne ferons rien. Je ne pense pas qu'il y ait une urgence à court terme pour échanger nos jeunes contre quelques vétérans. Mais nous observons, et nous aurons des conversations avant la deadline, comme c'est le cas chaque année. Nous aimons nos joueurs et chacun a un brillant avenir devant lui. Parfois oui, vous modifiez votre roster pour un meilleur fit. Mais dans le même temps, vous pouvez le gâcher en apportant des changements, car ces gars s'entendent bien, jouent dur ensemble, s'aiment beaucoup et connaissent notre système. Changer pour changer n'est pas ce que nous regardons. En revanche, changer pour s'améliorer est ce que nous cherchons."

S'il veut évidemment procéder à quelques modifications, Danny Ainge a toujours des picks dans sa manche, mais aussi quelques éléments de valeur comme Gordon Hayward.

 

 

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest