Les Knicks voudraient un président comme aux Lakers ou aux Warriors

S'il ciblent prioritairement Masai Ujiri, les Knicks envisageraient également de recruter un président qui était anciennement un agent

N.SPar N.S | Publié
Les Knicks voudraient un président comme aux Lakers ou aux Warriors

Les New York Knicks ne font évidemment rien comme tout le monde. Alors que Steve Mills étaient en négociations pour faire venir D'Angelo Russell, le président new-yorkais a été remercié. Le tout à 48h de la deadline. Sauf miracle donc, l'effectif des Knicks ne devait pas subir d'énormes changements, notamment avec l'arrivée d'une star. Dans le front office en revanche, des choses se préparent. James Dolan a un rêve, Masai Ujiri. Le président des Raptors est aujourd'hui considéré comme l'un des meilleurs dirigeants en NBA. Seul hic, il est sous contrat avec Toronto jusqu'en 2021. Et rien ne dit aujourd'hui qu'il soit tenté par un challenge du côté de Big Apple.

Dans le cas d'un refus d'Ujiri, James Dolan a une autre idée en tête, imiter l'exemple des Los Angeles Lakers et des Golden State Warriors. C'est à dire que nommer un agent à la présidence. Avant d'être installé à la tête des Lakers, Rob Pelinka était le représentant de Kobe Bryant. Bob Myers, l'homme qui a façonné la dynastie des Dubs, était lui aussi agent de joueur. ESPN a indiqué qu'Austin Brown pourrait être l'un des candidats à ce poste. Brown fait partie de l'agence CAA qui a quelques gros clients comme D'Angelo Russell, Zion Williamson ou encore Donovan Mitchell.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest