129 BOS
108 ATL
124 CHA
126 NYK
125 BKN
118 WAS
102 CLE
114 MIL
101 PHI
113 IND
97 MEM
100 MIA
109 DEN
98 OKC
128 POR
122 TOR
125 SAC
130 GSW

Magic au sujet d’Isiah Thomas : « La plus grosse déception de ma vie »

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser Publié

Alors qu'ils étaient comme des frères, la relation entre Magic Johnson et Isiah Thomas s'est salement détérioré avec le temps. Dans un livre à paraître, Magic revient sur leur inimitié.

Back in the days, Isiah Thomas et Magic Johnson étaient les deux meilleurs amis du monde. Deux frères même ! Mais tout ça, c'est fini !

Dans un livre qu'il vient de finir en collaboration avec Larry Bird et la journaliste Jackie MacMullan (When the Game Was Ours), Magic revient sur ses relations avec Isiah Thomas et lâche quelques bombes.

On y apprend notamment que Magic Johnson a joué un rôle actif dans l'éviction de Thomas de la Dream Team 92, alors que tout le monde avait toujours attribué son absence uniquement à Michael Jordan.

“Isiah a brulé lui-même ses chances d’aller aux Jeux Olympiques”, raconte Magic Johnson. “Personne dans cette équipe ne voulait jouer avec lui… Je suis triste pour lui. Il s’est fait tellement d’ennemis dans sa vie, et pourtant il ne comprend toujours pas. Il ne pige toujours pas pourquoi il n’a pas été pris dans la Dream Team et c’est vraiment pathétique. Quand vous vous êtes mis à dos la moitié de la NBA, vous devez le savoir quand même…”

Forcément, Isiah Thomas a été choqué d’apprendre tout ça par voie de presse et c’est dit “déçu et blessé”. Mais ce qui est plus intéressant encore, c’est qu’on apprend dans ce livre pourquoi Magic, qui n’est pourtant pas connu pour parler en mal des gens, en veut autant à son ancien meilleur ami.

Dans When the Game Was Ours, il confie, qu’au moment où il a révélé sa séropositivité au grand jour, Thomas aurait fait courir la rumeur selon laquelle il était gay. Un coup de poignard que Magic n’a pas digéré, surtout venant de quelqu’un qu’il considérait comme son “frère”. Aujourd’hui, l’ancien Laker estime même qu’Isiah Thomas est “la plus grosse déception de [sa] vie… et de loin”.