All-Star Game : Les 12 meilleurs moments des concours

All-Star Game : Les 12 meilleurs moments des concours

En attendant le All-Star Game 2022, replongeons nous dans les meilleurs moments de l'histoire du Slam Dunk Contest et du concours à 3 points.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / G.O.D.
Préc.1 / 3Suiv.

Maintenant qu'on sait qu'on n'aura pas droit à un NBA All-Star Game cette année, on peut se consoler en se replongeant dans certains des plus grands moments de l'évènement.

Le All-Star Game 2021 à Indianapolis officiellement décalé à 2024 !

Vince Carter redonne vie au concours de dunks

Depuis plusieurs années, le concours perdait clairement en intensité et en intérêt. Au sortir d'une saison tronquée par le lock-out, la NBA et les organisateurs du All-Star Game ont repris espoir en apprenant que Vince Carter participerait au Slam Dunk Contest 2000. Ce qu'a réalisé "Vinsanity" ce soir-là à Oakland a dépassé toutes leurs espérances.

Ceux qui n'ont pas eu la chance de connaître l'époque où des pointures comme Michael Jordan ou Dominique Wilkins participaient à l'événement citeront forcément le show de Carter comme leur meilleur souvenir en la matière. Tout a été réalisé avec une telle technique et une telle férocité, que la concurrence n'a pas pu lutter. C'était NBA Jam en Californie !

MJ vs Do Wilkins (1988)

Imaginez un peu une finale du Dunk Contest entre LeBron James et Kevin Durant. En termes d'impact médiatique et de standing, c'est à peu près ce à quoi on eut droit les spectateurs lors du All-Star Week-End 1988. D'un côté Michael Jordan, jeune star de la ligue pas encore titrée. De l'autre, Dominique Wilkins, l'attaquant et l'athlète le plus meurtrier du pays, surnommé "The Human Highlight Reel". D'aucuns affirment que "Do" aurait dû remporter ce concours et que c'est la notoriété de Jordan qui lui a permis de faire la différence. Dans tous les cas, c'était du grand spectacle sans artifice.

Spud Webb, le poids plume du Slam Dunk Contest (1986)

"Dominique Wilkins ne m'avait jamais vu dunker. Personne en fait".

Spud Webb, 1m70 sous la toise, est le plus petit joueur à avoir jamais participé au concours de dunks du All-Star Game. Personne ne croyait en ses chances, jusqu'à ce que son étonnant arsenal et sa détente surprenante ne vienne moucher tout lem onde en 1986. 20 ans plus tard, l'ancien meneur des Atlanta Hawks entraînera Nate Robinson, 1m75, pour lui permettre de régner à son tour sur la compétition.

Superman is in the building (2008)

A une époque pas si lointaine, tout le monde ou presque aimait Dwight Howard. Le gars dominait les autres big men tout en ne se prenant pas du tout au sérieux. Une sorte de Shaq nouvelle génération (sans le toucher) forcément voué à rester un "fan favorite" jusqu'à la fin de sa carrière. Quelques fautes de goût, des blessures et un trade foireux du côté de Los Angeles en ont décidé autrement. En attendant, lorsque sa cote de popularité était encore au plus haut, le Slam Dunk Contest était un superbe moyen d'expression pour "Superman 2.0". Sa victoire en 2008 et son jeu de rôle contre "Kryptonate" Robinson l'année suivante ont donné un côté très théâtral mais pas déplaisant au concours.

Dwight Howard pris dans une sombre affaire judiciaire impliquant des serpents

Lire la suite
Préc.1 / 3Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest