Matt Barnes cible du Ku Klux Klan pendant ses années de lycée

Bien que superstar de son lycée en Californie durant sa jeunesse, Matt Barnes est devenu la cible du Ku Klux Klan après avoir défendu sa soeur.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Matt Barnes cible du Ku Klux Klan pendant ses années de lycée

Noir ou blanc, mais jamais entre les deux. Une logique abjecte, sombre et bien triste mais qui fait presque office de règle aux Etats-Unis. Pas de métissage. Matt Barnes en sait quelque chose. Né d’un père noir et d’une mère blanche, il était pourtant perçu… comme un noir. En étant d’ailleurs victime de racisme alors qu’il était encore au lycée. Il raconte.

« De nos jours si vous avez la moindre goutte de sang d’un noir dans votre ADN alors vous êtes noir aux yeux de tous. J’ai appris ça à 17 ou 18 ans, juste avant d’aller à UCLA. Puis il y a eu un souci avec ma petite sœur. Un gars n’arrêtait pas de l’appeler ‘nigger’ et de cracher dans les cheveux. Un jour j’ai croisé ce gars et j’ai fait ce qu’un grand-frère était censé faire.

Je l’ai frappé et je l’ai emmené au bureau de l’école. Ils ne m’ont pas cru. Mettez-vous en tête : j’étais le joueur numéro un au basket au foot. Ça n’a rien changé. Mon école ne me croyait pas. J’ai été suspendu pendant une semaine.

Et pendant ma suspension, mon école a été vandalisée par le Ku Klux Klan. Ils ont brûlé les toilettes, cassé des fenêtres, ils ont écrit ‘meurs négro’ partout. Ils ont même pendu à un arbre un mannequin qui portait un maillot de foot avec écrit ‘meurs négro’.

J’ai alors réalisé que même si j’étais fier d’être métisse, le monde me voyait comme un noir. Je n’ai jamais vraiment pu choisir, ce sont les autres qui ont choisi pour moi. »

Pourquoi Matt Barnes refuse de récupérer sa bague de champion NBA

Une nouvelle anecdote bien triste qui en dit long sur l’atmosphère qui règne parfois dans le monde...

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest