Pourquoi la NBA veut absolument lancer la saison avant janvier : somme colossale en jeu !

Alors que la NBA espérait une reprise en décembre, les joueurs préfèrent attendre, ce qui aurait de très lourdes conséquences économiques.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pourquoi la NBA veut absolument lancer la saison avant janvier : somme colossale en jeu !

On pensait que c’était plié. Presque acté. Il y a quelques jours, la NBA fixait une date pour son retour. Le 21 (ou 22) décembre prochain, juste avant Noël. Un cadeau plutôt sympathique pour les amateurs de basket. Mais pas pour les athlètes ! Très vite, les premières rumeurs sont tombées : LeBron James zapperait le premier de la saison si la ligue venait à redémarrer aussi tôt.

La reprise NBA en décembre, les stars s’y opposent et proposent leur date !

Puis les menaces, fantômes, sont devenues plus réelles. Alors que la NBA voulait boucler le dossier vendredi au plus tard, le Syndicat des joueurs a repoussé cette deadline. En faisant une contre-proposition. Une reprise au mois de janvier, symboliquement le jour du Martin Luther King Day. Un mois après la date ciblée par les propriétaires de franchise.

Un mois, ça peut sembler anodin vu comme ça. Et pourtant… ça ne l’est absolument pas. En effet, Adrian Wojnarowski explique que ces trente jours d’écarts peuvent représenter 1 milliard de pertes supplémentaires pour la NBA ! Une somme colossale pour une ligue qui anticipe déjà 4 milliard de dollars de revenus en moins avec l’absence de public dans les salles – pandémie oblige.

Le désagrément entre les exécutifs et le Syndicat commence à agacer la NBA, qui cherche à vite se projeter dans l’organisation de la saison à venir. Mais les joueurs réclament du repos et aussi, surtout, une Free Agency un peu plus longue.

Une reprise en janvier entraînerait soit une saison plus courte – avec forcément des salaires en baisse – soit une fin d’exercice pendant l’été. La NBA serait alors en concurrence avec les Jeux Olympiques, que ses principaux joueurs ne disputeraient pas. Clairement pas idéal en matière d’audiences. Espérons que les deux parties trouvent rapidement un accord parce nous ne sommes pas à l’abri d’une rupture du CBA et donc d’un lockout. Et là, il faudrait sans doute attendre très longtemps pour revoir du basket NBA.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest