Pat Beverley a été un peu trop « dirty » pendant le meeting du boycott

Pat Beverley en a agacé plus d'un lors du meeting du boycott mercredi, lorsqu'il a manqué de respect à la présidente du syndicat.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pat Beverley a été un peu trop « dirty » pendant le meeting du boycott

La réunion qui a mené au boycott des matches de mercredi a été encore plus animée que ce que l'on aurait pu penser. Dans un article de Yahoo Sports sur les coulisses de ce premier meeting - le second a débouché sur la fin du boycott le lendemain - on apprend que quelques esprits se sont un peu échauffés. Celui de Pat Beverley en particulier.

Alors que la présidente du syndicat des joueurs, l'ancienne avocate Michele Roberts, était en train de faire une présentation des enjeux financiers qu'impliquaient l'abandon des playoffs, le meneur des Los Angeles Clippers l'a interrompue. Beverley a expliqué qu'il n'était pas d'accord avec sa logique économique. Roberts lui a alors rappelé "aimablement" qu'elle exposait simplement les pertes financièrement encourues par les joueurs et que c'était son rôle. Pat Beverley l'a alors à nouveau interrompue. Roberts a du coup "poliment" demandé si elle pouvait poursuivre son explication.

C'est là que l'ancien joueur des Rockets lui a répondu abruptement :

"Non. C'est moi qui paye ton salaire".

Immédiatement, Chris Paul, le président des joueurs, et d'autres membres du syndicat très respectés comme Udonis Haslem, ont grincé des dents et expliqué Pat Beverley leur façon de penser.

"Aucun manque de respect ne sera toléré", ont-ils indiqué à leur homologue.

La nouvelle anecdote qui prouve que Patrick Beverley est un malade !

On peut comprendre que des joueurs aient pu avoir des mots regrettables en raison de l'émotion et de la colère du moment. Mais Pat Bev a sans doute joué un peu trop dirty sur ce coup-là...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest