Preview NBA : Les notes de l’intersaison – Northwest Division

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

La saison débute dans un mois, l’occasion de faire un bilan de l’été avec une Preview NBA qui retrace les mouvements pour chaque franchise de la Western Division.

Preview NBA : Les notes de l'intersaison

Denver Nuggets : C+

Il y a du bon et du moins bon dans chaque décision prise par les Denver Nuggets cet été. Sauf une. Un choix fait l’unanimité. Prolonger Nikola Jokic pour 148 millions sur cinq ans était évidemment obligatoire, nécessaire, etc. Le Serbe est le visage de la franchise et l’élément central de l’équipe. Toute la reconstruction de l’organisation est axée autour de lui et il était donc primordial de le conserver sur du long terme. Maintenant, les Nuggets peuvent bosser.

Le reste est un peu plus aléatoire. Will Barton sortait d’une belle saison et il était important de le garder. Seul petit bémol, il est peut-être payé un peu cher vu le marché : 53 millions sur quatre ans. La franchise a fait des économies en se séparant de Kenneth Faried, Darrell Arthur ou Wilson Chandler. C’est bien. Mais elle a dû céder des picks – prix fort à payer pour se débarrasser de certains contrats lourds – dans l’affaire. C’est moins bien. Elle a aussi perdu des vétérans.

Isaiah Thomas au minimum est un pari vraiment intéressant. Mais va-t-il accepter de sortir du banc ? Combien de temps ? Le bonhomme sait se montrer caractériel et, hormis à Boston, il y a toujours un moment où ça a fini par poser problème. Enfin, la sélection de Michael Porter Jr peut s’avérer être un steal mais le rookie risque de faire une saison blanche…

Minnesota Timberwolves : C-

Vous avez déjà lu toutes les blagues sur Tom Thibodeau, son esprit coincé en 2011-2012, les Timberbulls et ainsi de suite. On vous les épargne. Mais vous avez donc compris que l’intersaison de la franchise est globalement décevante, surtout pour une équipe qui se veut ambitieuse. Surtout pour une organisation qui risque de perdre l’un de ses deux meilleurs joueurs – Jimmy Butler – en juillet prochain.

La note aurait même pu être plus salée (on a failli mettre un D) mais les Wolves ont peut-être trouvé deux joueurs intéressants lors de la draft. Josh Okogie et Keita Bates-Diop peuvent s’imposer dans la rotation. Mais ça, c’est seulement si Thibodeau leur donne leur chance.

Oklahoma City Thunder : A+

On a déjà écrit sur le sujet, ici. Le Oklahoma City Thunder est peut-être le grand vainqueur de l’intersaison (même si la blessure de Russell Westbrook vient noircir le tableau). La franchise a eu tout bon sur tous les points. Elle a d’abord réussi à faire resigner Paul George alors que ce dernier ne jurait que par Los Angeles il y a encore un an. Une très grosse victoire pour Sam Presti et son staff. Le Thunder possède à nouveau un tandem de superstars capables de mener l’équipe en playoffs – et au-delà. Très important pour un petit marché.

Sur le plan financier, et même sportif, libérer Carmelo Anthony était primordial. C’est fait. Mieux encore : c’est Atlanta qui va payer son buyout. Encore plus fort : Dennis Schroder et Timothé Luwawu-Cabarrot débarquent dans l’échange. Le Thunder a donc remplacé une star déclinante avec qui la mayonnaise ne prenait pas (l’équipe jouait mieux sans lui et il a carrément été laissé sur le banc dans les fins de matches en playoffs) par deux joueurs de rotation intéressant. Un meneur pas si loin que ça du All-Star Game même s’il profitait en réalité de la faiblesse des Hawks.

L’arrivée de Schroder semait le doute dans le sens où l’on se demandait si l’Allemand accepterait de jouer derrière ou avec Westbrook. Mais sa présence rassure maintenant que le MVP 2017 est blessé. A coté de ça, le Thunder a aussi signé Nerlens Noel et conservé Jerami Grant. Cette équipe est blindée sur tous les postes.

Portland Trail Blazers : C

La pure moyenne. Les Portland Trail Blazers n’ont pas révolutionné la NBA cet été. Leurs transferts et signatures ne leur permettront probablement pas de passer un cap ce qui risque de finir par agacer Damian Lillard ou C.J. McCollum. D’autant plus que les dirigeants ont laissé partir Ed Davis, un joueur apprécié et respecté dans le vestiaire. Mais, compte tenu de la faible marge de manœuvre, le staff s’est tout de même montré inventif pour éventuellement faire progresser cette équipe avec le peu de moyens à disposition.

La draft d’Anfernee Simmons est intéressante. Celle de Gary Trent Jr aussi. Les deux garçons ont du talent. Avec une opportunité, ils peuvent faire leur trou. Shabazz Napier et Pat Connaughton sont partis mais ils ont été remplacés par Seth Curry et Nik Stauskas. Deux meilleurs shooteurs. Curry était même en nette progression avant de se blesser. Le banc semble plus solide. Jusuf Nurkic a été prolongé à un prix plus que décent (48 millions) même s’il est vrai qu’il sera difficile pour lui de faire la différence en playoffs dans cette NBA moderne.

Les Blazers ont un paquet d’arrières et semblent plus proches de la neuvième place que de la troisième. Mais ça reste moyen.

Utah Jazz : B-

Rien de foufou pour le Utah Jazz cet été mais c’est justement parce que l’ossature est déjà là. La franchise est armée pour passer un cap à l’Ouest. Elle a donc misé sur la stabilité en conservant Dante Exum, Derrick Favors ou Raul Neto. On a surtout apprécié l’arrivée de Grayson Allen via la draft. En fait, on ne sait même pas trop pourquoi on met un B- plutôt qu’un B. Peut-être simplement pour la forme.

Preview NBA : Les notes de l'intersaison - Atlantic Division
Preview NBA : Les notes de l'intersaison - Central Division
Preview NBA : Les notes de l'intersaison - South East Division