Rajon Rondo a réveillé les Lakers et pas uniquement avec son « swag »

Rajon Rondo a réveillé les Lakers et pas uniquement avec son « swag »

Rajon Rondo a été énorme en sortie de banc pour les Lakers dans le game 2 contre Houston. Le meneur vétéran a encore du basket en lui.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

A chaque fois que Frank Vogel a été interrogé au sujet de Rajon Rondo cette saison, sa réponse a presque toujours été la même. Qu'importe que l'ancien Celtic paraisse en difficulté et pas toujours d'une utilité évidente aux Lakers. Vogel a constamment mis en avant l'expérience et l'apport de Rondo au niveau de "ce qui ne se voit pas" et du "swag". Il n'a pas changé d'approche après l'excellent game 2 de son meneur vétéran contre les Rockets dimanche.

"L'impact de Rajon Rondo se mesure en swag et en confiance, celle qu'il apporte à notre équipe. Vous avez pu voir ça ce soir".

Il n'y a pas qu'en termes d'intangibles que Rondo a été utile aux Angelenos dans cette deuxième manche remportée après un match hyper décousu. Après sa première apparition dans la bulle pour le game 1, il n'avait pas échappé aux critiques qui doutaient de la pertinence de sa présence par rapport à d'autres arrières comme Dion Waiters ou JR Smith. Ce n'est que la vérité d'un match, mais on devrait un peu moins les entendre en ce début de semaine.

Avec 10 points, 9 passes décisives, 5 interceptions, 3 rebonds et un hallucinant +28 de différentiel en sortie de banc en 29 minutes, Rajon Rondo a montré l'espace d'une demi-heure ce qu'il pouvait encore apporter à une équipe ambitieuse. LeBron James a pu bénéficier d'un relais précieux en termes de playmaking et garder le jus nécessaire pour porter l'estocade au moment le plus important, ce dont il avait été incapable deux jours plus tôt.

LeBron n'a d'ailleurs pas manqué d'encenser son collègue après la rencontre sur ESPN.

"Rajon a été extrêmement agressif et pas seulement en attaque. En défense, il a été sur James Harden, mais a répondu au défi sur tous ceux sur lesquels il a dû défendre. Rajon est comme ça. C'est un leader. L'avoir de retour avec nous en playoffs est énorme. C'est un élément-clé de notre équipe".

CQFR : Middleton héroïque pour sauver Milwaukee, LeBron se fâche

Pas sûr que Vogel avait prévu de le faire jouer autant au début de la série. Mais avec les difficultés posées par le small ball texan et la blessure de Dion Waiters en début de match, Rondo a des chances de devenir incontournable dans cette opposition. Dwight Howard, JR Smith et Jared Dudley ont été les "victimes" indirectes de cette dynamique dans le game 2. L'intérêt des Lakers semble être de continuer de faire confiance à leur numéro 9 dans ce rôle et dans ces proportions.

Tant qu'il ne se lance pas dans un concours de shoots à 3 points en position complètement ouverte avec Russell Westbrook - les deux ont encore été mis au défi par les défenses adverses dimanche - et parvient à garder ses mains actives en défense, les Lakers n'ont aucune raison de ne pas lui faire confiance.

JaVale McGee s'est blessé lui aussi contre les Rockets et l'envie de Frank Vogel de passer en mode full small ball pourrait se matérialiser plus tôt que prévu.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest