Tu sais que ton équipe est nulle quand…

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Parfois, au fin fond de la départementale, voire en région, il y a quelques équipes collectors. Pour savoir si vous jouez dans ce type d'équipes rincées, il y a quelques signes qui ne trompent pas.

Tu sais que ton équipe est nulle quand :

- ton meneur, censé distribuer le jeu, est fan de Derrick Rose

- tu perds contre des équipes dont l'âge moyen est 38 ans et 2 grammes dans le sang

- tu perds contre des équipes dont le poids moyen est 110 kilos

- un joueur de ton équipe porte un bandeau. Généralement il est tout petit et dribble sur place pendant deux minutes (et il n’a pas de shoot)

- tes ailiers jouent intérieurs "parce qu'il n'y a pas assez de grands"

- ton équipe n'arrive pas à mettre 20 double-pas de suite main droite à l'échauffement

- ton équipe n'arrive pas à mettre 5 double-pas de suite main gauche à l'échauffement, mais t’as un coéquipier qui touche la transversale 8 fois sur 10 de l’entrée de la surface de réparation.

- un de tes coéquipiers dit "les Miami Heat"

- un de tes coéquipiers fait le "Movember"

- quand tes coéquipiers prononcent le nom du meilleur défenseur NBA "Ka-oui Lait-au-nar".

- quand ta team joue avec les mêmes maillots depuis 1997

- quand le move le plus impressionnant de ton meilleur joueur c'est de savoir faire tourner le ballon sur son doigt plus de 10 secondes.

- quand ton intérieur a plus de faute techniques en carrière que de rebond offensifs.

- quand ton coach a joué et coaché en NBA, mais que c'est Sam Mitchell.

- quand ton "ailier shooteur" a un jersey de Michael Kidd-Gilchrist.

- quand ton coach prend les meilleurs jeunes du club pour les matches, mais ne les fait jamais rentrer parce qu'il "faut d'abord qu'ils apprennent".

- quand le président du club, le coach, le mec qui tient la buvette et l'arbitre maison sont une seule et même personne.

- d’ailleurs un cadet a voulu le surnommer LeBron pour sa propension à tout faire, mais le mec ne savait pas qui c’était.

- quand ton meneur donne plus de conseils que de passes décisives.

- quand vous êtes 4 à l'entraînement un soir de match du PSG, ou dès la semaine avant les vacances, parce qu’y a pas de match avant deux semaines

- quand tes coéquipiers sont plus créatifs dans leurs excuses (le coach sait que y'a Champion's League le mardi ducon) que sur le terrain

- tes coéquipiers ne parlent que de la troisième mi-temps

- de toute façon, tes coéquipiers préfèrent le foot