Les Spurs craignent que le clan de Kawhi Leonard force un trade

N.SPar N.SPublié

Selon plusieurs insiders, les San Antonio Spurs ne feraient aucune confiance au clan de Kawhi Leonard et penseraient même qu'il puisse forcer un trade de la star cet été.

Plus les jours passent et plus la situation devient compliquée entre les San Antonio Spurs et Kawhi Leonard. Cette gestion de la blessure de la star reste le fond du problème, mais celle-ci a fait naître un véritable malaise entre les deux parties. En playoffs, Gregg Popovich avait même loué les efforts et le leadership de LaMarcus Aldridge, sous-entendant que Leonard préférait rester loin de tout ça et soigner sa cuisse à New York. Aujourd'hui, la question d'un retour de la star dans le Texas mérite sérieusement d'être posée tant le fossé s'agrandit. Principal facteur de ce désaccord, le clan du MVP des finales 2014. Celui-ci, selon les derniers rapports des insider d'ESPN, n'aurait aucunement la confiance des dirigeants des Spurs. Une source proche indique que le joueur en lui-même n'a pas changé, mais que les personnes autour de lui, oui. Le terme "aliénation" a même été prononcé pour décrire. "Il le font passer pour un mauvais gars", explique une autre source.

Kawhi Leonard "distant" et "déconnecté"

Dernièrement, on parle d'un Leonard "distant" et "déconnecté" de sa franchise. Pire, les Spurs auraient même peur que ceux qui entourent Kawhi Leonard fassent tout pour forcer San Antonio à l'échanger cet été vers un gros marché. S'il est logiquement question de Los Angeles (les Clippers pourraient proposer un package avec plusieurs tours de Draft), ville natale de Leonard, les pistes Knicks et Sixers ont pris de l'ampleur. On ignore encore quand Gregg Popovich, qui a dû traverser une terrible épreuve avec le décès de sa femme, rencontrera son joueur pour qu'un point soit fait. Mais à un an de la fin de son contrat, c'est clairement Kawhi Leonard qui a les cartes en mains. S'il n'est pas échangé ou prolongé, il pourra quitter les Spurs sans contrepartie. Autant dire que l'été promet d'être plutôt chaud si la situation n'est rapidement pas réglée.