Comment Stephen Curry a détruit les Wolves en trois minutes

Comment Stephen Curry a détruit les Wolves en trois minutes

Le coup de chaud monstrueux de Stephen Curry dans le quatrième quart temps a assuré la victoire aux Golden State Warriors hier soir.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Après deux défaites de 19 et 15 points, les Golden State Warriors se devaient de réagir. Ça tombe bien, ils affrontaient les Minnesota Timberwolves, l’une des équipes les plus faibles du championnat depuis le coup d’envoi de la saison. Mais après avoir pris le match en main, les Californiens ont laissé leurs adversaires revenir au contact en début de quatrième quart temps. Les loups ne comptaient plus que 8 points de retard à 6 minutes et 45 secondes du buzzer. Moment choisi par Steve Kerr pour relancer Stephen Curry.

Et là, le match s’est emballé. Le double-MVP était déjà chaud depuis l’entre-deux. Avec 21 points au compteur au moment de revenir sur le parquet. Mais il s’est littéralement déchaîné en l’espace de trois minutes pour assurer la victoire à son équipe. De quoi écœurer les défenseurs de Minnesota.

CQFR : LeBron fait très mal aux Cavs, Michael Porter Jr étincelant

Déjà, dès son premier ballon, sa première possession, il a balancé un trois-points pour calmer tout le monde. Sur l’action suivante, il obtenait deux lancers-francs, convertis, bien évidemment. Mais le meilleur restait encore à venir. D’abord un steal suivi d’une bombe à neuf mètres. Le genre de panier très, très, très lointain qui donne envie aux défenseurs de baisser les bras. Que faire quand un attaquant aussi talentueux prend feu comme ça et se met à planter des tirs deux mètres derrière la ligne à trois-points en première intention ?

Pas rassasié, Stephen Curry a provoqué une nouvelle faute, avec deux lancers en prime. Une autre interception ensuite. Décidé à crosser tout le monde, il a fait danser son vis-à-vis avant de marquer à mi-distance, avec classe. Encore un steal quelques instants plus tard, pour une passe lumineuse qui a traversé le terrain en direction de Brad Wannamaker, qui concluait au lay-up avec la faute.

Enfin, le clou du spectacle, un nouveau panier primé. 15 points en seulement trois minutes et des Warriors qui ont repris 18 longueurs d’avance pour s’imposer sans forcer. Une vraie montée en puissance soudaine d’une superstar capable de s’enflammer à n’importe quel moment. C’est aussi ça, la magie de Stephen Curry. Il n’y a pas beaucoup de basketteurs capables de claquer ce genre de run sur trois ou quatre minutes. Un vrai régal pour les fans.

Comment Stephen Curry arrive à épuiser les autres… sans se fatiguer

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest