97 CLE
108 MIA
124 MIL
115 CHI
132 NOP
127 LAC
106 NYK
103 DAL
128 PHO
112 ATL
101 DEN
93 BKN

The Wire : Melo l’hypnotiseur, Markkanen c’est la classe

BasketSessionPar BasketSession Publié

Le fil actualisé toute la journée pour connaître tout ce qu'il faut savoir (ou presque) aujourd'hui en NBA.

Vous n'avez pas le temps de tout suivre ou de mater toutes nos news et celles sur le web ? The Wire, en plus d'être une série culte, est votre solution. Toutes les news (ou presque) essentielles (ou presque) seront listées ici en live (ou presque) tout au long de la journée, pour ne rien rater de cette journée de NBA.

18h18 : Markkanen, le Finnish Mamba

Lauri Markkanen est un "student of the game" comme on dit là-bas. Comment expliquer sinon que le rookie des Bulls ait officiellement demandé au légendaire Brian Scalabrine l'autorisation de porter le numéro 24 à Chicago ? Le jeune connait ses classiques ! C'est ce qu'a révélé le "White Mamba" à Frank Isola du NY Daily News vendredi.

"Lauri Markkanen m'a envoyé un SMS le soir de la Draft. Je lui ai dit : "Bien sûr que tu peux prendre mon numéro. Tu pourrais même devenir le Finnish Mamba".

Comment ne pas aimer le garçon après ça ?

"Jackpot, ouvre-toi !"

Ali Baba rachète les Brooklyn Nets. Enfin, pas exactement. N'allez pas croire que le modeste bûcheron devenu millionnaire grâce à la négligence des 40 voleurs a décidé d'investir une partie du butin dans une franchise NBA. C'est Joseph Tsai, le coo-fondateur du groupe d'e-commerce chinois Alibaba, qui s'est en revanche offert 49% des parts de l'équipe new-yorkaise, avec une option pour racheter l'intégralité à Mikhail Prokhorov si le coeur lui en dit.

Malgré une gestion sportive calamiteuse, c'est un euphémisme, pendant plus de 5 ans, le Russe va toucher, lorsqu'il aura tout vendu, près de 2.3 milliards de dollars après avoir acheté la franchise et financé la construction du Barclays Stadium pour 1.7 milliards à l'époque....

Melo, c'est Messmer

Carmelo Anthony a cru bon de préciser que Paul George et lui-même acceptaient parfaitement d'être des n°2 derrière Russell Westbrook cette année. Facile quand on n'est pas (encore) celui qui fait le plus de sacrifices sur le plan statistique. Melo est même pour le moment plus prolifique que l'an dernier avec New York : 24.8 pts/match contre 22.4 !

"PG13" s'est lui bien gardé de tout commentaire sur cette question d'alpha dog, lui qui tourne à 5.5 pts de moins qu'en 2016-2017 et affiche une chute d'adresse de 8%. Pour Westbrook, on parle pour l'instant de 10 points de moins en moyenne. Melo a encore réussi à hypnotiser tout le monde pour avoir le beau rôle.

via GIPHY

Paul Pierce trouve que John Wall est le meilleur meneur en NBA. OK, le joueur des Wizards a de quoi devenir un crack. Mais "le meilleur" ? Et Russell Westbrook ? Stephen Curry ? "The Truth" a contracté quelques dettes de jeu auprès de Wall lors sa saison avec les Wizards. Nous ne voyons pas d'autre explication.

Boogie Love

Pendant que les stars se font découper par leurs anciens fans à chaque fois qu'elles reviennent jouer devant le public de leur ancienne franchise, DeMarcus Cousins a été accueilli en héros par le public de Sacramento.

Comme quoi, voilà un point sur lequel tout le monde s'accorde : les vrais tocards, aux Kings, ce sont d'abord les dirigeants. En tout cas, DMC était bien déterminé à rappeler à ses employeurs ce qu'ils ont laissé filer en claquant 41 points, 23 rebonds et 6 passes.

12h30 : HistorFreak

Petit rappel : Giannis Antetokounmpo est le premier joueur de l’histoire à tourner à 35 pts, 10 rbds et 5 pds lors des 5 premiers matches de la saison. Flippant.

Et il est passé à quelques centimètres de retourner les internets :

 

Truth hurts

Paul Pierce pense que John Wall est le meilleur meneur de jeu de la ligue. Y a bien évidemment débat (avec toutes les ramifications que ça implique : qu’est-ce qu’un meneur de nos jours ? Curry est-il un meneur pur ? etc.), le bilan dans la discussion dans la rédaction en est d’ailleurs à un œil au beurre noir, une entorse à la main et une morsure qui ne fera pas plaisir à Madame ce soir. Mais l’argument de Paulo ? C’est le meilleur parce qu’il est le plus rapide. Comme quoi tu peux être The Truth sur le terrain et raconter n’importe quoi en dehors.

Fête à la maison

Après s’être fait (au sens propre) casser la gueule de manière très vicelarde par son coéquipier Bobby Portis, Nikola Mirotic veut se barrer. Après, les ricains vont encore dire que les Européens sont softs… Plus sérieusement (ou pas), on se demande maintenant si ces génies de GarPax avaient tout manigancé pour le pousser à partir, en demandant à Portis de le cogner et en ne lui mettant que 8 matches de suspension. Ou alors, plus redoutable encore, c’est Mirotic qui a demandé à Portis de le cogner pour avoir une bonne excuse pour quitter ce club de fou.

Bonne blague

Le GM des Suns Ryan McDonough est encore plus inarrêtable que Giannis Antetokounmpo en ce moment. Il le sait, personne n’en a rien à faire aux States des Phoenix Suns depuis plusieurs saisons, alors maintenant que le bordel interne les a remis sur le devant de la scène, il n’est pas prêt de lâcher le mic’. Dans l’interview dont on vous parlait plus tôt, il a plaisanté sur le fait qu’il allait trader Eric Bledsoe à deux heures du mat’ dimanche. Enfin, on ne sait pas trop si c’est une plaisanterie en fait : vu comment il a l’air deter en ce moment, vaut peut-être mieux mettre le réveil – ou rentrer plus tôt de soirée.

Harcèlement

Kobe Bryant n’a pas été beaucoup plus tendre avec Dwight Howard en 2009 qu’il ne l’a été ensuite lors de leur « cohabitation » aux Lakers. On s’en souvient, il a été sans pitié avec le Magic en lors des Finals en alignant 32,4 pts, 7,4 pds, 5,6 rbds, 1,4 ctres et 1,4 steals. Mais cette année-là, il l’a en fait humilié deux fois. Kobe a en effet révélé qu’il était déjà un partenaire majeur d’une agence publicitaire alors qu’il était encore joueur. Et il a participé au script de cette pub, dans laquelle Dwight Howard affiche quelques accoutrements douteux :

 

4ème dimension

Quand on lui a dit que Milwaukee recevrait les Celtics à la UW-Milwaukee Panther Arena pour leur truc marketing « Return to the MECCA », Kyrie Irving croyait donc visiblement que les Bucks allaient utiliser le terrain « Mecca » original/originel, celui d’il y a plus de 30 ans. Bon le gars croit aussi que la terre est plate…

9h27 : Frank Ntilikina est de retour, mais pas les Knicks

Excellente nouvelle : Frank Ntilikina (touché à la cheville) s’est entraîné sans restriction hier et jouera ce soir contre les Brooklyn Nets. Mauvaise nouvelle : Jeff Hornacek compte l’utiliser à peu près autant que lors du 1er match. C’est vrai que les lignes arrières des Knicks ont fait leur preuve en ce début de saison… Ou alors Hornacek est jaloux d’Earl Watson et veut sauter. Il ne pourrait mieux s’y prendre puisque…

… Les Knicks sont la seule équipe sans victoire de toute la ligue, messieurs-dames ! Et vu la dynamique de BK, ça peut continuer.

Libéré, délivré

Bien évidemment, quand il est arrivé à New York, Derrick Rose faisait comme si ça allait bien se passer avec le Triangle, alors qu’on disait tous qu’il serait incapable d’évoluer dans ce système. Maintenant qu’il est aux Cavs, il explique qu’il ne pouvait pas jouer comme il le voulait, qu’il n’y avait aucune liberté. Ce qui en dit long sur le niveau de coaching qu’il y avait sous Phil Jackson là-bas.

Maintenant qu’il est à Cleveland, il revit : « Je peux faire tout ce que je veux. » Ce qui en dit sur le niveau de coaching de Tyronn Lue. Des belles paroles qui vont rassurer la Cavs Nation…

Par contre, il a pas compris je crois. Qu'il attende juste les playoffs quand LeBron va lui dire de rester sagement dans le corner à attendre la balle, ça va lui faire tout drôle

C’est donc à ça que ressemble le basket loisir ?

Susceptibilité

On en sait un peu plus sur ce que voulait dire Ryan McDonough quand il disait qu’Eric Bledsoe était mal conseillé. Le GM des Phoenix Suns a apporter des précisions dans une interview. Le joueur était éligible à une extension, mais il lui restait deux ans de contrat. Les Suns ont donc dit à Bledsoe et ses agents qu’ils renégocieraient l’été prochain. Eux voulaient un accord dès cet été, ils ont boudé. C’est pour ça qu’ils ont demandé un trade durant la présaison et que la situation s’est envenimée. C’est en tout cas la théorie de Ryan McDonough.

Compétence

Est-ce une bonne idée de balancer cela publiquement ? Lui assure que ça ne l’empêche pas de recevoir des offres conséquentes de toutes les équipes de la ligue. Peut-être, à moins que ce ne soit une manière d’essayer de faire croire à chaque team qu’y en a d’aures qui proposent mieux. En tout cas, pas sûr que ces déclarations plaisent en revanche à Rich Paul, l’agent d’Eric Bledsoe. Sans que ce soit Jorge Mendes ou Pini Zahavi, les Suns ont-ils vraiment intérêt à se mettre à dos l’un des agents les plus influents de la ligue ?

Compétence toujours, dans la même interview, le GM des Suns reconnaît qu’il aurait peut-être dû interviewer d’autres coaches avant de confier le poste de head coach à Earl Watson. Bien vu…

Champion mon frère

Malgré une carrière magnifique, Steve Nash n’a pas réussi à choper une bague en tant que joueur. Alors, forcément, il n’a pas souhaité venir à la cérémonie de remise de bagues des Warriors. Même s’il était leur « player development consultant », il trouvait que ça aurait fait bizarre. Mais certains membres de la franchise lui ont organisé une cérémonie, reconnaissant ainsi qu’il a joué un rôle.

Fort logiquement dans ce type d’occasion, Steve Kerr était torse poil. Classic.

My own personal ring ceremony. Want to thank everyone who came out and for all the support. Clothing was optional but good vibes mandatory. Go Dubs

Une publication partagée par stephennash (@stephennash) le