TJ Warren, la nuit de gloire d’un scoreur né

TJ Warren, la nuit de gloire d’un scoreur né

Une sortie à plus de 50 points reste un moment unique dans une carrière pour certains non habitués. TJ Warren a vécu ça la nuit dernière

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Dans quelques années, on retiendra cette performance comme l'une de celles qu'on n'avait pas vraiment vu venir. L'une des plus improbables dirons-nous. TJ Warren a toujours eu cette âme de scoreur, et on se dit qu'il aurait pu rendre quelques services aux Suns qui n'en ont plus voulu l'été dernier. Tiens, encore une magnifique décision des dirigeants de l'Arizona. Pourtant, de tous les éléments des Pacers, on aurait pas miser sur une telle soirée de TJ Warren. Alors que Victor Oladipo, après des jours d'indécision, a décidé de rester dans la bulle, son coéquipier a failli la faire exploser. Et ce sont les Sixers, pourtant menés par un génial Joel Embiid (41 points, 21 rebonds), qui ont mordu la poussière.

Les performances les plus improbables de l'histoire

Avec le message "Justice" inscrit derrière son maillot, TJ Warren a tout simplement vécu sa "career-night" avec une insolence certaine. À la fin du 3e QT, il totalisait déjà 34 points. Mais voyant son équipe en galère, avec un -10 sur le tableau d'affichage, l'ancien de NC State, il s'est mué en shooteur d'élite. Quatre tirs primés dont celui qui tue le match à 10 secondes du terme. Au total, l'incandescent Warren va planter 19 points dans la période, dont la plupart avec Ben Simmons, pas le plus mauvais défenseur NBA, sur le dos.

"Si vous connaissez TJ Warren, vous savez qu'il est né pour mettre des paniers. Ça ne m'a pas surpris. On a essayé de chercher celui qui avait la main chaude et il était en feu", témoigne Aaron Holdiay.

Avec ses 53 points, à 20/29 dont 9/12 à trois points, TJ Warren est également rentré dans l'histoire des Indiana Pacers. Avant lui, seuls trois joueurs avaient dépassé cette barre mythique des 50 points. Il s'agit de Billy Knight, membre des Pacers entre les 70's et les 80's, Jermaine O'Neal qui a marqué la franchise lors de son passage entre 2000 et 2008, et la légende Reggie Miller. Il devient également le 5e joueur de toute l'histoire à cumuler 50 points avec neuf tirs à deux points et neuf à trois points. Les quatre autres ? James Harden (4 fois), Damian Lillard (2 fois) Stephen Curry et Kobe Bryant.

"TJ Warren a scoré tout au long de sa vie. C'est un scoreur depuis que je le connais. Et je le connais depuis longtemps...Il est né pour ça et ce qu'il a fait ce soir, ça n'a surpris personne. C'est super de l'avoir avec nous. C'était incroyable à voir et ce genre de chose n'arrive pas souvent. Nous sommes très contents pour lui", souffle Victor Oladipo.

Pour l'intéressé, cette performance n'est que le fruit de sa nature et de son amour pour le cercle.

"Je joue beaucoup au basket. Quand je suis chez moi avec mes amis, on joue. On le fait partout. Je suis né pour être joueur. Je rentre sur le terrain, je joue à ma façon en étant agressif. Peu importe l'environnement, vous devez jouer comme ça à chaque match. Je suis anxieux et nerveux à chaque match mais en même temps il y a énormément d'excitation. Ce soir était l'une des ces nuits si spéciales".

Avec Domantas Sabonis et Malcolm Brodgon sur le carreau, TJ Warren s'est démultiplié pour offrir cette victoire face à un concurrent direct pour cette 5e place, voir 4e place. En espérant pour lui que cette sortie de rêve ne soit pas qu'éphémère.

Les 53 points de TJ Warren

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest