Victor Oladipo veut se barrer, star à saisir mais pour qui ?

En perte de vitesse depuis sa blessure, Victor Oladipo voudrait changer de décors et chercherait à quitter les Indiana Pacers.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Victor Oladipo veut se barrer, star à saisir mais pour qui ?

Victor Oladipo devait être le nouveau « franchise player » des Indiana Pacers. Un statut dont il a hérité après sa saison 2017-2018 quand, à peine arrivé au sein de l’organisation, il explosait au point de s’affirmer comme un All-Star à 23 points par match. Trois saisons plus tard, le voilà déjà sur le départ. Selon The Athletic, l’arrière de 28 ans serait enclin à changer d’équipe pendant l’intersaison. Il pourrait même être accompagné de Myles Turner, lui aussi un temps pressenti pour incarner le futur de l’organisation.

Mais deux autres joueurs se sont imposés sur les mêmes postes. Malcolm Brogdon, signé à l’été 2019, sort d’une superbe saison à la mène. Domantas Sabonis est devenu un All-Star dans la peinture. Oladipo et Turner font doublons, même si les Pacers ambitionnaient d’au moins essayer de faire jouer tout ce petit monde ensemble.

Le deuxième choix de la draft 2013 dispose d’un certain statut mais ses statistiques sont en chute libre depuis sa terrible blessure au genou il y a deux ans. Il tournait par exemple à 14 points de moyenne en 19 rencontres en 2020. Sa valeur a baissé. Sa maladresse extérieure  (31% à trois-points) et son contrat expirant (21 millions) refroidiront sans doute certaines franchises, pas forcément prêtes à céder de nombreux assets en l’échange de Victor Oladipo.

Victor Oladipo, ça sent de plus en plus le départ des Pacers…

Turner, 23 ans, stagne aussi depuis son arrivée dans la ligue même s’il a des atouts athlétiques intéressants. En revanche, son contrat court jusqu’en 2023 pour 18 millions la saison.

Oladipo peut intéresser des franchises ambitieuses à la recherche d’un joker offensif de luxe. Une année avec un contender pour faire remonter sa valeur avant sa Free Agency en 2021. Les Clippers auraient intérêt à se renseigner mais ils n’ont aucun pick à fournir aux Pacers. Les Nets se cherchaient une troisième star mais il est préférable pour eux de miser sur la progression interne de Caris LeVert. Le Heat pourrait sans doute le relancer physiquement mais avec Tyler Herro et Jimmy Butler devant lui, ça ne colle pas spécialement. Peut-être que L.A. (et donc les Clips… ou les Lakers !) reste la meilleure option.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest