Ben Simmons ne va pas mieux : vivement l’été et… un nouveau départ ?

Ben Simmons ne va pas mieux : vivement l’été et… un nouveau départ ?

Ben Simmons a du mal à trouver sa place et du temps de jeu à Brooklyn, même après le départ de Kyrie et KD. Un changement de décor s'impose.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Avec le départ de Kevin Durant et Kyrie Irving, puis le fait que les Nets ne l'aient pas tradé à la deadline, on pouvait imaginer un nouveau départ pour Ben Simmons à Brooklyn. Autant le dire tout de suite, c'est déjà compliqué pour l'Australien.

Depuis que les deux compères ont quitté les lieux et fui une situation qu'ils ont en partie provoquée, les Nets ont joué deux matches, soldés par deux défaites. Simmons y a joué respectivement 16 et 13 minutes, sans jamais réellement influer sur le match, avec 4 et 2 points au compteur. Le n°1 de la Draft 2016 va toucher au moins 35 millions par an jusqu'en 2025. Il est logique que Brooklyn ait besoin d'avoir une vision claire de ce qu'il peut et doit apporter dans le meilleur scénario. Pour le moment, c'est le flou artistique.

Interrogé sur le cas Ben Simmons après la défaite dans le derby face aux Knicks - la première de la carrière de Simmons contre New York - Jacque Vaughn a été franc. Trouver une formule dans laquelle Simmons s'exprime au mieux sans que cela ne pénalise l'équipe est compliqué.

"Si on met un autre intérieur avec Ben, il faut trouver le moyen d'apporter du spacing autour. Si on met un playmaker avec lui, il faut voir ce que donne Ben sans ballon. Si on joue petit avec Ben, il faut être sûr qu'on puisse prendre assez de rebonds.

Ce sont des défis qui se présentent à nous et on va les étudier. On trouvera. Ce peut être à moi de faire des ajustements pour lui trouver le groupe adéquat avec lequel jouer. Mais oui, on voit bien les défis qui se posent à nous".

Podcast #78 : LeBron est le GOAT, les Suns, Denver, Kyrie

Traduction : Ben Simmons est "injouable" au-delà de quelques minutes. Mais pas dans le sens positif du terme, qui voudrait dire qu'il est un cauchemar  pour les adversaires. Il est impossible, à l'heure actuelle, de faire jouer l'ancien Sixer sur davantage de temps sans que les Nets en pâtissent. C'est en tout cas le sentiment de Vaughn et c'était déjà un peu le cas lorsque Kyrie et KD étaient encore là.

Qu'importe la manière dont évolue le projet de Brooklyn à l'intersaison, il n'est pas envisageable d'avoir un joueur sous contrat max qui produise si peu, quand bien même il serait un excellent défenseur. Par intermittence, on retrouve ses immenses qualités au playmaking, mais aussi son flair et son talent défensif. Mais jamais on a eu l'impression de revoir sa meilleure version, celle qui lui avait permis d'être deux fois dans un meilleur cinq défensif et une fois dans une All-NBA Third Team.

On a quand même dans l'idée que Ben Simmons a vraiment besoin d'un changement de décor. New York reste un marché exposé et les Nets une équipe scrutée, même sans superstar dans le paysage. Ce qu'il faut à Simmons, c'est une équipe où la pression sportive et médiatique est relativement faible et où il aura le temps de retrouver des sensations et l'envie de s'impliquer dans un projet.

Ce peut-être une franchise comme les Pacers, le Thunder ou le Jazz, même si ce n'est probablement pas la trajectoire qu'il avait imaginée pour lui lorsqu'il était un All-Star indiscutable sous le maillot de Philadelphie. En tout cas, on a du mal à envisager un futur rayonnant pour lui à Brooklyn. Les prochaines semaines risquent d'être riches en enseignements et si la dynamique reste la même, le nom de Ben Simmons sera l'un des plus fréquemment cités dans les rumeurs de trades au termes de la saison.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest