CQFR : Jokic accélère, Harden donne du caviar, les Lakers coulent sans LeBron

CQFR : Jokic accélère, Harden donne du caviar, les Lakers coulent sans LeBron

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Nuggets @ Magic : 110-99
Wizards @ Knicks : 113-131
Lakers @ Pelicans : 111-128
Suns @ Heat : 110-100
Sixers @ Warriors : 108-98
Nets @ Blazers : 116-112

Jokic a envie de semer ses concurrents !

- Nikola Jokic serait-il en train de sentir l'odeur du sang ? Avec Joel Embiid et LeBron James sur le flanc jusqu'à nouvel ordre, le Serbe a l'occasion de prendre un peu d'avance dans la course au MVP. Il a commencé cette nuit avec un triple-double (28 points, 15 rebonds, 10 passes à 11/17) et la victoire de Denver contre Orlando. Les Nuggets ont compté 24 points d'avance avant de s'endormir un peu et de laisser le Magic revenir à 5 points.

- Evan Fournier, dont le nom revient avec insistance dans des rumeurs de trades à l'approche de la deadline, fait tout pour plaire à de potentiels acquéreurs. Le Français a été de loin le meilleur joueur de son équipe dans une soirée difficile pour Nikola Vucevic en attaque (8/25). Fournier a fini avec 31 points et 6 passes à 10/12.

- A chaque match ou presque, Facundo Campazzo trouve le moyen de lâcher une ou deux passes magiques pour contenter le peuple. Voici celle de cette nuit pour Jamal Murray.

Knicks, Spurs, Celtics : Le marché s’agite autour d’Evan Fournier !

Les Nets éteignent Portland, Harden égale son record de passes

- Brooklyn continue de faire beaucoup mieux que tenir le coup sans Kevin Durant et Kyrie Irving. Même lorsque James Harden vendange à la finition (7/24 dont 0/7 à 3 points), les Nets trouvent le moyen de remporter le match, comme cette nuit face à Portland. Harden se tourne vers la passe (17, record personnel égalé !) et d'autres joueurs d'un effectif qui apparaît de moins en moins léger, se mettent en avant.

Contre les Blazers, on a vu un excellent Jeff Green (20 points), dont le sang froid sur la ligne a permis à son équipe de plier l'affaire à 4.8 secondes de la fin, et un Nic Claxton encore très intéressant (16 pts, 9 rbds). Défensivement aussi, alors que l'on pouvait craindre les vagues du duo Lillard-McCollum, les choses se sont bien passées.

- Les frangins flingueurs de Portland ont shooté à 10/35 en cumulé, autant parce qu'ils étaient dans un mauvais soir que grâce aux efforts collectifs des Nets, avec mention spéciale pour Bruce Brown, dont on se demande encore comment Detroit a pu le lâcher contre des cacahuètes.

Les Knicks ont déjà fait mieux que la saison dernière

- Les Knicks ont d'ores et déjà gagné un match de plus que sur toute la saison dernière. Le 22e succès de New York est survenu cette nuit contre Washington. Julius Randle (37 pts à 7/10 à 3 points) était très clairement au-dessus de la mêlée pour ce qui s'est avéré être une promenade de santé avec 6 joueurs de Tom Thibodeau à au moins 10 points, dont Mitchell Robinson en double-double et visiblement prêt à aider les Knicks pour le sprint final.

La tâche des Knicks a été facilitée par le match poussif du duo Westbrook-Beal, qui a shoot à 9/29 en cumulé. Frank Ntilikina a joué 10 minutes sans prendre le moindre shoot mais a fini avec 3 rebonds et 1 passe.

Ingram se venge des Lakers, la vie est dure sans LeBron

- Sans que ce soit une véritable surprise, les Lakers ont encore perdu cette nuit. Avec un cinq indigne de celui d'un champion NBA en titre (Schröder, KCP, Cacok, Kuzma, Morris), les joueurs de Frank Vogel ont été défaits sur le parquet des Pelicans. Brandon Ingram a comme par hasard réussi son meilleur match offensif de la saison (37 pts) contre son ancienne équipe, avec l'aide de Zion Williamson (27 pts), qui est devenu le premier joueur NBA "non-majeur" (dans la conception américaine, donc un joueur de moins de 21 ans) à marquer au moins 20 points sur 21 matches consécutifs.

- Montrezl Harrell et Wes Matthews étaient remplaçants, alors que Marc Gasol n'a pas joué sur "choix du coach". Il semblerait que le recrutement des Lakers à l'intersaison ne satisfasse pas ou plus Frank Vogel...

Phoenix ne demande pas son reste

- Pendant que les Lakers galèrent, Phoenix festoie. Les Suns ont pris deux victoires d'avance sur les deux équipes de Los Angeles au classement de l'Ouest grâce à leur 7e victoire de suite à l'extérieur contre Miami. La dernière fois que cela s'était produit, Chris Paul débutait en NBA et ses camarades de jeu, Devin Booker (23 pts), Deandre Ayton (17 pts, 16 rbds) et Mikal Bridges (12 pts) étaient pour la plupart des gamins.

- Devin Booker a marqué l'un des paniers les moins académiques mais les plus techniquement compliqués de la nuit.

Tobias Harris, c'est la sécurité sociale

- Battre les Sixers sans Stephen Curry, même si Joel Embiid est toujours out de l'autre côté, c'était une tâche trop complexe pour Golden State. Surtout que Tobias Harris continue de vouloir montrer qu'il aurait dû être All-Star cette saison. C'est lui qui a fait virer Philadelphie en tête à un peu moins de 4 minutes de la fin, avant d'inscrire un autre panier dans la foulée pour prendre le large sur les Warriors.

Avec 25 points et 13 rebonds, Harris a encore été l'arme offensive principale des Sixers en l'absence d'Embiid. Après le match, Daryl Morey a d'ailleurs tweeté : "Tobias Harris est la star la plus professionnelle et régulière de la NBA. Il nous donne l'opportunité de gagner tous les soirs et est clutch". Bon, les termes sont peut-être un peu trop hyperboliques, mais on comprend l'idée.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest