CQFR : Luka sort un miracle et un match de légende

CQFR : Luka sort un miracle et un match de légende

Voilà ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Les résultats de la nuit en NBA, celle de Luka Doncic

Lakers @ Magic : 129-110
Sixers @ Wizards : 111-116
Rockets @ Celtics : 102-126
Hawks @ Pacers : 114-129
Clippers @ Raptors : 124-113
Suns @ Grizzlies : 125-108
Spurs @ Thunder : 114-130
Knicks @ Mavs : 121-126, après prolongation
Hornets @ Warriors : 105-110
Nuggets @ Kings : 113-106

Podcast #70 : Qui sont ceux qui ont marqué 2022 ?

- On ne va pas se mentir, il est difficile de penser à autre chose que ce que vient de faire Luka Doncic face aux Knicks cette nuit. Deux choses surnaturelles se sont produites. Non seulement le Slovène a réalisé le premier match en 60-20-10 de l'histoire de la NBA et sa copie entre directement dans le club des performances que l'on racontera à nos petits-enfants pour nos vieux jours. Même Wilt Chamberlain n'a jamais sorti une partie de la sorte.

Outre ses 60 points, 21 rebonds et 10 passes, Doncic a aussi arraché la prolongation à une seconde de la fin sur le panier le plus improbable depuis la rentrée, pour valider un comeback lui aussi historique. Sur les 20 dernières années, jamais une équipe menée de 9 points à 35 secondes ou moins de la fin n'avait réussi à remporter la partie. Les Mavs l'ont fait, en profitant du nouveau craquage des Knicks dans le money time (le quatrième de suite).

Le plus amusant dans tout ça, c'est sans doute que Luka Doncic croyait que son panier miraculeux, inscrit après avoir volontairement manqué son deuxième lancer, avait permis à Dallas de gagner. D'où la célébration hystérique après coup. Durant l'overtime, les Texans ont fait le job et Doncic a posé l'un des plus effarants triple-doubles de l'histoire du basket.

C'est la quatrième victoire de suite pour les Mavs et ce succès, en même temps que cette petite série de succès, annonce sans doute de bonnes choses pour les hommes de Jason Kidd en 2023.

- Russell Westbrook (15 points, 13 passes, 13 rebonds), qui cédera peut-être sa place à Luka Doncic en tête du classement des triple-doubles dans quelques années, a lui aussi vu la vie en 3D cette nuit. Les Lakers sont allés s'imposer à Orlando pour mettre fin à leur série de 4 défaites de suite, en faisant la course en tête pratiquement tout le match. LeBron James a évidemment été le principal responsable de ce succès, avec une feuille bien remplie sur seulement 31 minutes de jeu : 28 points, 7 rebonds et 5 passes.

- Dans une nuit NBA normale, sans un extraterrestre comme Doncic, Joel Embiid aurait sans doute été le MVP du jour. Sauf que les Sixers ont perdu à Washington et que les 48 points, 10 rebonds, 3 contres et 3 interceptions du Camerounais sont survenus en vain. Philadelphie restait sur 8 victoires consécutives et, avec Bradley Beal absent du money time pour un nouveau pépin physique, l'occasion était belle d'en glaner une nouvelle. Les Wizards n'étaient pas de cet avis et ont tenu bon, notamment grâce à Kristaps Porzingis (24 pts, 10 rbds) et Monte Morris, les deux joueurs les plus fiables en fin de rencontre, mais aussi Deni Avdija, qui n'a pas manqué les deux lancers les plus importants de la partie à 4 secondes du terme.

- Boston va finir l'année 2022 en tête de la NBA. Les Celtics se sont assurés cette première place honorifique en s'imposant à la maison face aux Rockets. Joe Mazzulla était absent à cause d'un problème à l'oeil et a laissé l'ancien meneur Damon Stoudamire coacher son premier match dans la ligue. Jayson Tatum (38 pts) et Jaylen Brown (39 pts) lui ont permis de passer le test assez tranquillement, en confirmant à nouveau qu'ils étaient le tandem le plus inarrêtable du pays offensivement.

- Buddy Hield est le shooteur le plus prolifique de la ligue cette saison et, à défaut d'être certain de finir la saison avec les Pacers, il entend bien continuer de les gratifier de ses shoots extérieurs. Le Bahaméen a frappé à 6/7 from downtown pour aider Indiana à s'imposer à la maison face à Atlanta. Les 28 points de celui dont le vrai prénom est, rappelons-le, Chavano Rainer, mais aussi les 23 points et 7 passes de Tyrese Haliburton, ont permis aux hommes de Rick Carlisle de signer une troisième victoire en quatre matches.

Chez les Hawks, l'irrégularité reste de mise et l'atmosphère est un peu pesante, comme à l'approche d'un remaniement d'effectif...

- Toronto a le 21e bilan de la ligue après sa défaite à domicile contre les Clippers et là aussi quelque chose devrait bouger avant la deadline. Los Angeles a fait le gros du job dans le 3e quart-temps, avec des apports précieux de la part de Paul George (23 pts), Ivica Zubac (23 pts, 16 rbds), Reggie Jackson (20 pts), mais aussi des deux ex-champions avec les Raptors, Norman Powell (22 pts) et Kawhi Leonard (15 pts). Les deux hommes n'étaient pas revenus à Toronto depuis le sacre de 2019 en raison du Covid et des blessures.

Nicolas Batum a joué 27 minutes pour 9 points, 7 rebonds, 2 passes, 1 interception et 1 contre.

- Phoenix avait besoin de freiner sa chute. Pas facile d'y parvenir à Memphis et sans Devin Booker, mais les Suns l'ont pourtant fait en étouffant les Grizzlies dès la première mi-temps. Le facteur X inattendu pour Monty Williams a été le sophomore Duane Washington Jr, qui a battu son record de points en NBA (26) dans une partie où 8 membres de Suns ont atteint la barre des 10 points.

A Memphis, Ja Morant (34 points, 6 passes) était un peu trop seul et l'espoir de finir l'année 2022 à hauteur de Denver ou New Orleans en tête de l'Ouest a pris du plomb dans l'aile.

- Les Nuggets, justement, se sont un peu fait violence pour renverser les Kings à Sacramento. Menés de 20 points, Nikola Jokic (20 pts, 11 rbds, 9 pds) et les siens ont patiemment inverser la situation, notamment grâce à Michael Porter Jr (30 pts) et Jamal Murray (25 pts). Les deux hommes ont été les principaux artificiers de Denver dans le 4e quart-temps où s'est jouée la décision.

- En l'absence de Stephen Curry et Andrew Wiggins, les Warriors ont besoin que des joueurs prennent plus d'importance ou se révèlent. Pour la montée en puissance, Klay Thompson a accepté la tâche face à Charlotte en inscrivant 29 points pour guider les Warriors vers la victoire. Pour la révélation, Jonathan Kuminga (14 points, 6 rebonds à 6/6) se pose là. Le sophomore a été décisif des deux côtés du terrain dans le money time, notamment sur une interception en fin de partie qui a permis à Golden State de ne pas trop stresser.

A Charlotte, Théo Maledon a joué 12 minutes en sortie de banc pour 5 points, 1 passe, 1 rebonds, 1 interception et 1 contre.

- La recette a été relativement simple pour OKC face à San Antonio : faire la course en tête, shooter divinement à 3 points (54%) et compter sur Shai Gilgeous-Alexander (28 pts, 8 pds, 6 rbds, 4 blks) pour maintenir l'avance. Le Thunder, 11e, continue de regarder la zone de play-in avec envie plutôt que de se laisser entraîner par le vide et la Wembanyama Race...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest