CQFR : Brook Lopez en feu, les Bucks sont aux portes des Finales

CQFR : Brook Lopez en feu, les Bucks sont aux portes des Finales

No Giannis, no problem. Les Milwaukee Bucks ont dominé le game 5 contre les Atlanta Hawks, notamment grâce à un énorme Brook Lopez, et mènent 3-2.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

On se demandait comment les Milwaukee Bucks allaient surmonter l'absence de Giannis Antetokounmpo dans le game 5 face aux Atlanta Hawks. Il fallait simplement se souvenir que c'est un collectif qui s'est bâti ces dernières années dans le Wisconsin. Pas juste une individualité, aussi exceptionnelle soit elle. Les joueurs de Mike Budenholzer se sont répartis les tâches admirablement sans jamais courir après le score et les voilà à une victoire des Finales NBA.

- Comment remplacer les 28.2 points par match du "Greek Freak" ? En demandant à chacun de monter un peu en régime. Les héros du jour pour Milwaukee se nomment Brook Lopez (33 pts), qui s'est souvenu qu'il a longtemps été considéré comme un très bon pivot offensif avant de se transformer en intérieur 3 and D, Bobby Portis (22 pts), acclamé par le public pour sa dureté et son énergie, Khris Middleton (26 pts, 13 rbds, 8 pds), pas loin du triple-double, et Jrue Holiday (25 pts, 13 pds).

- Brook Lopez ne s'est pas contenté de battre son record en carrière en playoffs avec 33 points. Il a aussi posé 7 rebonds, 4 contres et 2 interceptions à 14/18, sans le moindre tir extérieur. Une sacrée performance.

Giannis Antetokounmpo a évité le pire, les nouvelles sont rassurantes

- Défensivement, Jrue Holiday a encore été parfait, en mettant une pression folle sur le porteur du ballon chez les Hawks. Nate McMillan avait demandé à Lou Williams, Kevin Huerter et Bogdan Bogdanovic que l'un des deux non-défendus par Holiday s'occupe de remonter le ballon. Disons que ça n'a pas vraiment fonctionné...

- Evidemment, le fait que les Hawks aient joué sans Trae Young, toujours blessé au pied, n'a pas aidé à entretenir le suspense. Atlanta a rapidement été mené 30 à 10 et les efforts de Bogdan Bogdanovic (28 points) n'ont pas suffi. Sans son meneur, Atlanta n'a plus ce côté sans peur et sans reproche qui lui a permis de renverser des montagnes. On peut s'attendre à le voir serrer les dents et tenter de jouer le game 6 au péril de sa santé.

- Si les Milwaukee Bucks remportent le game 6 dans 48 heures, ils atteindront les Finales NBA pour la première fois depuis 47 ans (1974), eux qui ont remporté leur seul titre en 1971, lorsque Kareem Abdul-Jabbar, alors appelé Lew Alcindor, et Oscar Robertson portaient leurs couleurs.

- Si vous vous demandez où en est Giannis Antetokounmpo, c'est un peu flou pour le moment, mais il règne comme une sorte d'optimisme qui ne dit pas son nom chez les Bucks. Mike Budenholzer a expliqué que son double MVP travaillait en salle de musculation depuis sa blessure, mais n'avait pas participé à la session d'entraînement matinale. Personne n'a exclu qu'il puisse être de retour dans cette série ou la suivante, ce qui est déjà un motif d'espoir pour les fans.

Les 15 coéquipiers les plus improbables de Shaquille O'Neal

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest