Les 15 coéquipiers les plus improbables de Shaquille O’Neal

Les 15 coéquipiers les plus improbables de Shaquille O’Neal

Shaquille O'Neal a joué avec un paquet de grands joueurs. Mais aussi avec des illustres inconnus ou des gars que l'on aurait pas soupçonné.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage

Kobe Bryant, Penny Hardaway, Dwyane Wade, LeBron James, Steve Nash… tout le monde sait que Shaquille O’Neal a fréquenté un paquet de grands joueurs tout au long de sa carrière. Ses nombreux coéquipiers font beaucoup parler puisqu’ils donnent même lieu à une statistique cocasse et assez incroyable : au moins un pro qui a fréquenté le « Big Aristote » a disputé les finales NBA entre 1984 et 2020.

Une série improbable de 36 ans qui a pris fin la nuit dernière avec l’élimination des Los Angeles Clippers de Rajon Rondo. Alors oui, en passant d’Orlando à Los Angeles, de Miami à Boston ou de Cleveland à Phoenix, Shaquille O’Neal a côtoyé tout un tas de joueurs différents. Des superstars, celles que nous avons citées, mais aussi des mecs complètement improbables. Tour d’horizon.

Les coéquipiers les plus improbables de Shaquille O'Neal

- Litterial Green (92-93, Orlando Magic) : Une vraie superstar à la fac au parcours complètement obscure en NBA avant de bifurquer en Pologne, au Venezuela ou encore en Slovénie. Mais surtout un gars qui s’appelle littéralement Litterial.

- Rumeal Robinson (96-97, Los Angeles Lakers) : Sa carrière n’a marqué personne mais la suite est plutôt croustillante : Robinson a arnaqué sa belle-mère avant de la foutre à la porte tout en montant des prêts bidons avec un complice d’une banque de l’Iowa. Il a détourné énormément d’argent avant de se faire attraper et de passer cinq ans de sa vie en prison.

- Christian Laettner (04-05, Miami Heat) : O'Neal a fréquenté une saison le jeune joueur universitaire qui a pris sa place dans la Dream Team de 1992...

- Joe Crispin (01-02, Los Angeles Lakers) : Ne nous demandez pas qui c’est, ni comment il est arrivé en NBA.

- Tree Rollins (93-94, Orlando Magic) : Shaq a donc joué avec un type né en 1955 qui a débuté sa carrière en 1977.

- Avery Bradley (10-11, Boston Celtics) : Il a aussi joué avec un type né en 1990. Soit 35 ans d’écart avec son coéquipier le plus âgé. Complètement fou.

- A.C. Green (99-00, Los Angeles Lakers) : O’Neal aura passé du temps avec un homme aux convictions religieuses si fortes qu’il est resté toute sa carrière sans boire, sans fumer et sans faire l’amour. On aimerait bien connaître les discussions qu’il a eues avec Shaq.

AC Green, l’homme qui résistait aux soirées folles de Magic Johnson

- Joe Wolf (95-96, Orlando Magic) : Le nom nous fait marrer et il nous en fallait pas plus pour le mettre. Mais sachez aussi qu’il a été élu meilleur joueur de l’Histoire du basket lycéen dans le Wisconsin. Ça en dit long sur le Wisconsin.

- Dennis Rodman (98-99, Los Angeles Lakers) : Ouais, certains ne s’en souviennent pas mais Shaq et Rodman ont joué ensemble. Autant vous dire que l’équipe d’en face ne prenait pas beaucoup de rebonds.

Dennis Rodman aux Lakers, histoire d’un passage déjanté

- Sean Singletary (08-09, Phoenix Suns) : Avouez que vous n’aviez jamais entendu son nom avant de lire cette ligne. Ben ouais, il a joué en NBA. Et avec Shaq.

- Wayne Simien (05-06, Miami Heat) : Champion avec le Heat au côté de « Diesel » en 2006, il a arrêté sa carrière trois ans plus tard pour se consacrer à sa religion.

- Soumaila Samake (02-03, Los Angeles Lakers) : L’un des trois athlètes NBA suspendus par la ligue pour usage de stéroïdes avant 2004. Les deux autres : Don MacLean et Matt Geiger. Y’a pas à dire, la lutte anti-dopage, c’était du lourd à l’époque. Bon, ça n’a pas trop changé depuis en fait.

- Geert Hamnink (95-96, Orlando Magic) : L'un des rares hollandais à avoir joué en NBA.

- Mike Penberthy (00-01, Los Angeles Lakers) : Un rookie qui s’est pointé avec un vieux costume à une réunion des Lakers. Alors Shaquille O’Neal, grand seigneur, lui a acheté des sapes. Il a aussi payé pour les funérailles de son père. Grand monsieur.

L’anecdote qui illustre la générosité dingue de Shaquille O’Neal

- Wang Zhizhi (04-05, Miami Heat) : On vous a déjà dit que les noms pouvaient nous faire marrer ?

- Coby Karl (09-10, Boston Celtics) : O’Neal a joué une saison avec le fils de George Karl, Coby. Ça se prononce comme Kobe mais ça ne joue pas de la même manière par contre.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest