Fred VanVleet, de sérieux doutes sur sa capacité à porter seul une franchise ?

Free agent sur cette intersaison, le meneur des Toronto Raptors Fred VanVleet plaît à de nombreuses franchises mais suscite aussi des doutes.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Fred VanVleet, de sérieux doutes sur sa capacité à porter seul une franchise ?

Dans une Free Agency 2020 plutôt faible, Fred VanVleet sera l'un des joueurs très courtisés. Membre précieux des Toronto Raptors lors du titre remporté en 2019, le meneur a confirmé sur l'exercice 2019-2020 avec de bonnes performances. Au point de s'assurer un joli contrat pour sa FA sur cette intersaison.

Cependant, à 26 ans, le natif de Rockford peut-il réellement porter une franchise sur ses épaules ? Chez les Raptors, il n'est absolument pas le leader. Pascal Siakam et Kyle Lowry sont devant lui dans la hiérarchie. En troisième homme, VanVleet assume et prend parfois ses responsabilités pour faire la différence.

Mais il n'a donc pas la pression, sur tous les matches, de devoir porter son équipe. Et justement, selon les informations du New York Post, plusieurs formations doutent de lui dans ce rôle de "seule star". Pour certains dirigeants, le Raptor profite d'un contexte favorable à Toronto pour afficher un tel niveau.

Les 5 trades qui peuvent complètement chambouler la NBA

Des doutes compréhensibles. Même si VanVleet a réussi à faire ses preuves en NBA, rien ne dit qu'il pourra briller dans un autre rôle. Chez les Raptors, il dispose d'un environnement idéal. Et surtout, il est considéré comme un lieutenant de luxe.

Chez certains de ses prétendants, comme les New York Knicks ou les Detroit Pistons, il serait recruté en tant que leader. Et forcément, on peut s’interroger sur sa capacité à endosser une telle responsabilité. D'après les dernières rumeurs, les Raptors veulent bien évidemment le conserver. Mais pour moins de 80 millions de dollars sur 4 ans.

Sur le marché, Fred VanVleet risque de recevoir des offres plus attractives sur le plan financier. Mais sportivement, Toronto lui apporte tout de même quelques garanties. Il va devoir réaliser le bon choix. Mais si une équipe prend le pari de lui proposer un deal XXL avec un statut de leader, FVV pourrait sérieusement se laisser tenter...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest