CQFR : Ja Morant en triple-double, Russell Westbrook brille en vain…

CQFR : Ja Morant en triple-double, Russell Westbrook brille en vain…

Voilà ce qu'il fallait retenir des 11 matches de la nuit en NBA, celle du meneur des Memphis Grizzlies Ja Morant, en triple-double.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA, celle de Ja Morant

Pistons @ Magic : 103-119
Lakers @ Hornets : 114-117
Celtics @ Hawks : 92-108
Nuggets @ Pelicans : 116-105
Clippers @ Heat : 114-121
Trail Blazers @ Rockets : 125-110
Jazz @ Grizzlies : 109-119
Pacers @ Thunder : 113-110
Bulls @ Spurs : 122-131
Timberwolves @ Suns : 124-134
Knicks @ Bucks : 108-123


Ja Morant fait plier le Jazz !

- Nommé titulaire pour le All-Star Game, Ja Morant a fêté cette sélection ! Les Memphis Grizzlies ont ainsi dominé le Utah Jazz (119-109) avec une grosse performance du meneur de jeu. Auteur de son 4ème triple-double en carrière, il a compilé 30 points, 10 rebonds et 10 passes décisives.

Épaulé par Brandon Clarke (22 points), Jaren Jackson Jr (18 points et 6 contres) puis Desmond Bane (17 points), Morant a fait vivre un enfer à un Jazz décimé. Sans Donovan Mitchell et Rudy Gobert, la franchise de Salt Lake City a fait de son mieux pour résister.

Danuel House Jr (21 points) et Mike Conley (15 points) n'ont pas démérité, mais le Jazz enchaîne une 4ème défaite consécutive. Ja Morant était tout simplement trop fort.

Ja Morant, un candidat au MVP et déjà un monstre de QI basket selon Draymond Green

Russell Westbrook a brillé en vain...

- Cette fois, les Los Angeles Lakers vont avoir du mal à mettre ce revers sur le dos de Russell Westbrook. Les Angelenos se sont inclinés sur le parquet des Charlotte Hornets (114-117). Et de son côté, le meneur a signé l'un de ses meilleurs matches de la saison : 35 points, 5 passes décisives et 4 rebonds.

En l'absence de LeBron James et d'Anthony Davis, il a porté cette équipe. Avec notamment 16 points dans le dernier quart-temps pour effacer un retard de 20 points. Malheureusement pour lui, Westbrook a cependant raté un tir pour la victoire à 0,7 seconde du terme de la partie.

En face, Miles Bridges (26 points) et LaMelo Ball (20 points) ont été sérieux, alors qu'Ish Smith (22 points) a eu un bel apport en sortie de banc. Une seconde défaite de suite pour LA.

Nikola Jokic en triple-double

- Comme Ja Morant, Nikola Jokic a réussi un triple-double pour confirmer sa forme éblouissante. Sur le terrain des New Orleans Pelicans, les Denver Nuggets en ont profité pour s'imposer (116-105). Après une première période serrée, le réveil du Serbe a clairement fait la différence.

Auteur de 22 de ses 29 points après la pause, le MVP en titre de la NBA a aussi compilé 13 rebonds et 10 passes décisives pour imposer sa loi aux Pelicans. Aaron Gordon (20 points) et Monte Morris (13 points, 8 passes décisives) l'ont bien secondé pour répondre au collectif de New Orleans (6 joueurs à 13 points ou plus, dont Willy Hernangomez à 18 points et 16 rebonds).

MVP Race Vol. 3 : Et si le successeur de Jokic était… Jokic ?

Chris Paul et Giannis Antetokounmpo déroulent

- Pour continuer dans la même lancée, Chris Paul a également rendu un triple-double ! Grâce une véritable démonstration du meneur, les Phoenix Suns ont pris le meilleur sur les Minnesota Timberwolves (134-124). Pourtant, Anthony Edwards (27 points, 10 passes décisives) et Karl-Anthony Towns (23 points) ont répondu présents en l'absence de D'Angelo Russell.

Mais CP3 était trop fort.  21 points, 14 passes décisives et 10 rebonds pour permettre la 9ème victoire consécutive de son équipe. Avec en plus 29 points pour Devin Booker, un double-double pour Bismack Biyombo (14 points, 12 rebonds) et un Cam Johnson à 23 points, les Suns ont déroulé.

- De son côté, Giannis Antetokounmpo a porté les Milwaukee Bucks face aux New York Knicks (123-108). Intenable sur cette rencontre, le Greek Freak a réalisé un véritable carton : 38 points, 13 rebonds et 5 passes décisives.

Pour ne rien gâcher, le patron des Bucks a été aussi précieux dans le money-time avec de grosses actions pour sceller cette partie. Épaulé par Jrue Holiday (24 points, 10 passes décisives) et Khris Middleton (20 points), Antetokounmpo a régalé son monde.

Impliqué dans des rumeurs, Evan Fournier (25 points) a fait de son mieux pour résister. Tout comme RJ Barrett (23 points). Mais les deux hommes étaient un peu trop seuls avec notamment un Julius Randle à 9 points...

Evan Fournier, les Knicks prêts à le sacrifier avant la deadline ?

Les Hawks enchaînent, le Heat calme les Clippers

- Dans une bonne forme, les Atlanta Hawks ont confirmé face aux Boston Celtics (108-92). Pour s'offrir une 6ème victoire consécutive, Trae Young (21 points) et ses partenaires ont pu compter sur un collectif performant. John Collins (21 points, 9 rebonds) a été précieux à l'intérieur.

Mais deux hommes ont fait la différence en sortie de banc : Bogdan Bogdanovic (19 points) et Danilo Gallinari (14 points). Malgré du déchet, Jaylen Brown (26 points) et Jayson Tatum (20 points) ont tenté de répondre. Mais les Hawks ont été trop solides dans le money-time.

- Les Los Angeles Clippers ont encore eu l'envie de réaliser un come-back fou. Mais cette fois-ci, les Californiens sont tombés sur un os : le Miami Heat (114-121). Pourtant largués face aux performances de Jimmy Butler (26 points) et Bam Adebayo (20 points, 12 rebonds), les hommes de Tyronn Lue n'ont jamais rien lâché.

Malgré un retard de 23 points, ils ont réussi à relancer les débats : 4 points d'écart à 33 secondes de la fin. Un match relancé par Luke Kennard (23 points dont 16 dans le dernier quart-temps) et Eric Bledsoe (19 points). Mais Butler a été propre sur la ligne pour une 10ème victoire en 12 matches pour le Heat.

CQFR : Retour gagnant pour Davis, comeback de légende des Clippers !

Simons en profite, les Spurs font chuter DeRozan

- Avec l'indisponibilité de Damian Lillard, les Portland Trail Blazers donnent les clés du jeu à Anfernee Simons. Et le jeune homme profite de cette opportunité ! La franchise de l'Oregon a battu les Houston Rockets (125-110) avec une belle copie du meneur : 27 points.

Avec en plus de bonnes prestations pour CJ McCollum (26 points) et Jusuf Nurkic (25 points, 13 rebonds), les Blazers ont empoché une belle victoire. Christian Wood (21 points, 15 rebonds) et Garrison Mathews (21 points) se sont signalés pour tenter de résister.

- Pour son retour sur le parquet des San Antonio Spurs, DeMar DeRozan a eu le droit à un bel hommage et à une défaite. Les Texans ont pris le meilleur sur les Chicago Bulls (131-122) avec notamment un excellent Dejounte Murray (29 points, 12 passes décisives et 9 rebonds).

Pourtant, DeRozan (32 points) a sorti le grand jeu. Et Zach LaVine (30 points) a également été dans le bon rythme. Mais le collectif des Spurs (avec 7 joueurs à 11 points ou plus) a fait la différence. En double-double (21 points, 11 rebonds), Jakob Poeltl a notamment terminé la partie avec un différentiel de +30 !

Les Pacers et le Magic, les meilleurs des cancres

- Dans un duel entre deux formations mal classées, les Indiana Pacers ont finalement gagné contre l'Oklahoma City Thunder (113-110). Après une prolongation, Domantas Sabonis (24 points, 18 rebonds, 10 passes décisives) et Justin Holiday (22 points) ont réalisé la différence.

Malgré la blessure de Shai Gilgeous-Alexander, touché à la cheville, dans le troisième quart-temps, le Thunder a bien résisté. Luguentz Dort (27 points) a fait de son mieux alors que le rookie Josh Giddey (15 points, 10 rebonds) a encore démontré son potentiel.

- Enfin, dans l'affiche entre les deux plus mauvaises équipes de l'Est, l'Orlando Magic a dominé les Detroit Pistons (119-103). Avec une soirée difficile pour Cade Cunningham (8 points), un autre rookie lui a volé la vedette : Franz Wagner (24 points).

Même si Killian Hayes (11 points, 6 passes décisives et 6 rebonds) a été intéressant en sortie de banc, les Pistons ont eu du mal à rivaliser avec les différences de Cunningham. Terrence Ross (21 points) et Mo Bamba (18 points, 11 rebonds) ont été sérieux pour épauler Wagner.

Les 15 actions les plus dangereuses et les plus violentes de l’Histoire de la NBA

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest