Le grand test de la Jordan Zion 1

La Jordan Zion 1 dévoile ses belles promesses

HangtimeMarsPar HangtimeMars | Publié  | BasketSession.com / HOOP CULTURE / Sneakers
Le grand test de la Jordan Zion 1

A quelques semaines de la réouverture des salles de basketball, nous n'avons pu résister à la tentation de tester sur les playgrounds la nouvelle signature de chez Jordan Brand : la Zion 1. Si nous vous avons présenté la silhouette sous toutes ses coutures, que ce soit sur ces pages ou sur notre unbox Instagram, nous souhaitions passer à la vitesse supérieure et demander à la chaussure du phénomène des Pelicans de nous montrer ce qu'elle a dans le ventre.

CONFORT

Premier constat : le sizing est "true to size". Cela permet de ne pas trop serrer le pied et de vite passer à l'action, car le système laçage est assez long, sans pour autant causer de point de gêne quel que soit le serrage. La fameuse languette qui est une des grande nouveautés de cette Zion 1 se cale parfaitement et ne tourne pas à chaque appui. De visu, on voit le large renfort sur le côté de la semelle qui est censé empêcher votre pied de turner en cas de mauvais appui, mais rassurez vous, il permet tout de même de garder une certaine souplesse d'appui.

Niveau amorti, on sent bien la poche Zoom sur l'arrière, peut être un peu moins sur l'avant, mais ca reste plus probant que sur une Kyrie qui privilégie le "court feeling". Parfait donc pour jouer dehors. Cette Zion n'est pas le haut de gamme de la marque au Jumpman, mais le mesh et Fuse gardent une certaine souplesse sans faire de pli particulier. A voir après plusieurs séances.

En ce qui concerne le poids, c'est assez léger et c'est surprenant quand on voit la haute semelle. Bon boulot de la part des ingénieurs de Jordan Brand. Clairement ce modèle n'est pas exclusivement taillé pour les ailiers (très) forts, et ce ne serait pas étonnant de voir certains arrières les utiliser.

8/10

Zion 1

 

TRACTION

Alors bien sur difficile de juger sur de l'asphalte un lendemain de pluie et avec sur un terrain entouré d'arbres au printemps, mais c'est néanmois une bonne surprise. Sur le coloris "Noah" la semelle accroche bien (pas de parties transparentes donc moins de chance de l'abimer également), et au bout d'une heure d'entrainement, aucun faux pas à enregistrer. Ce qui est encourageant pour les futures reprises en gymnases, même un peu poussiéreux. Toujours est il que sur des départs de fastbreaks, la Zion 1 a du répondant, et c'est ça qu'on veut !

8,5/10

Zion 1

 

DURABILITE

C'est du solide, on s'en serait douté. Pour éviter au mastodonte des Pels de repasser une fois de plus à travers sa chaussure comme il l'avait fait à Duke, on sent que tout est bien accroché notamment grâce à des renforts qui apparaissent en transparence. La semelle remonte bien sur l'avant, et il faudra y aller avant de l'user. Les matériaux ne sont pas fragiles (à l'intérieur à moins que vous vous fassiez écrabouiller les pieds 30 fois par minute, ce sera du gateau) mais le mesh blanc pourrait éventuellement s'abimer un peu si vous jouez beaucoup dehors sur des revêtements un peu caillouteux face à des adversaires peu scrupuleux.

Mais il faudrait vraiment y aller comme une brute, ce qui depuis Bill Laimbeer est interdit par la convention de La Haye.

8,5/10

Zion 1

 

Zion 1

 

LOOK

Pas mal du tout. Certes elle est moins originale que la WhyNot de BeastBrook, mais on a beaucoup aimé ce grand Z qui est une vraie bonne idée et qui permet de tout de suite identifier le modèle, tout comme ce logo Zion est vraiment bien trouvé en mode manga. De quoi satisfaire les kids, mais pas que. Au delà du côté très moderne, il y a quand même une petite touche large et assez 90s qui devrait en séduire plus d'un. Les couleurs sont bien placées sans que ce soit trop flashy, avec des petits rappels sur les eyelets. Et on en revient à la languette, qui, si vous libérez un passant de lacets, devient un atout majeur de la silhouette.

De là à dire que cette Zion 1 est taillée pour le lifestyle, il reste un pas à franchir, mais elle est plus simple à porter dans la rue que les signatures de Melo, Russ ou CP3.

8/10

 

 

VERDICT

Pour une entrée de gamme à 119 €, on est sur une vraie bonne sneaker performance. Le midcut permettra à beaucoup de profils différents de pouvoir l'utiliser sans risque. Et si un modèle est convaincant sur les playgrounds, il l'est souvent aussi sur les parquets !

17 / 20

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest