Luka Doncic, les chiffres fous d’un match pour l’histoire !

Luka Doncic, les chiffres fous d’un match pour l’histoire !

Auteur d'une performance légendaire, le meneur des Dallas Mavericks Luka Doncic a été incroyable pour battre les New York Knicks.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Quel superlatif peut-on employer pour décrire Luka Doncic ? Les mots commencent sérieusement à manquer pour décrire les performances incroyables du meneur des Dallas Mavericks. Le prodige slovène parvient même à galvauder l'adjectif "incroyable".

Car cette nuit, l'ex-talent du Real Madrid a donc conduit son équipe à une victoire épique face aux New York Knicks (126-121, après OT). Une victoire totalement folle acquise grâce à une copie tout simplement historique : 60 points, 21 rebonds et 10 passes décisives.

Mais en plus de réaliser un triple-double jamais vu dans l'histoire de la NBA, Doncic a réalisé un show absolument dingue. Un apport totalement ahurissant dans le jeu texan et des actions qui vont écrire sa légende.

Luka Doncic affole les compteurs

Depuis le début de la saison, Luka Doncic se trouve dans la course pour le MVP. Malgré les performances mitigées de Dallas, le natif de Ljubljana s'impose comme un candidat crédible au Trophée Michael Jordan grâce à ses prestations individuelles d'une très grande qualité.

Et cette nuit, il a encore renforcé sa candidature. C'est simple, cette ligne statistique n'a jamais été réalisée dans la Ligue. Au passage, il s'est offert le record de points de la franchise texane, détenue auparavant par un certain Dirk Nowitzki. Mais a aussi fracassé son record personnel aux rebonds.

Avec 60 points, il a égalé le record de James Harden pour le triple-double avec le plus de points en NBA. Et des légendes comme Wilt Chamberlain et Elgin Baylor sont les seuls à pouvoir se vanter d'un triple-double à au moins 50 points avec au moins 20 rebonds. C'est dire !

"Faire une chose qui n'a jamais été réalisée avant, c'est vraiment difficile à faire. Il y a eu quelques grands joueurs avant lui. Elgin Baylor et Wilt, il est de cette classe, et pourtant il s'est émancipé de lui-même et a prouvé qu'il appartenait à son propre rang", a admiré son coach Jason Kidd.

C'est fort, très fort même. A seulement 23 ans, Doncic comptabilise déjà 6 matches en carrière avec des triple-doubles à 40 points. Il est déjà le 5ème de l'histoire de la Ligue dans ce domaine, à égalité avec une légende vivante comme LeBron James.

7ème joueur de l'histoire à inscrire au moins 50 points dans un triple-double, le Slovène a donc éclaboussé cette partie de son talent. Et comme depuis le début de cet exercice, il a véritablement porté les Mavs sur ses épaules. La preuve ? Il a été directement impliqué (points ou passes décisives) sur 85 des 126 points des siens. Un autre record dans sa carrière. Affolant.

Podcast #66 – Luka Doncic se “jameshardenise”, info ou intox ?

Un come-back dans la légende

Si la performance en elle-même est déjà FOLLE, elle est en réalité sublimée (oui oui) par le scénario de la partie. Car Dallas devait perdre ce match. Et il est encore incompréhensible de voir que les Mavs ont réussi à renverser une situation où la victoire des Knicks semblait acquise.

Sur les 20 dernières années, jamais une équipe n'a réussi à l'emporter en comptant au moins 9 points de retard sur les 35 dernières secondes. Le bilan dans cette situation est d'ailleurs parlant : 0 victoires pour 13 884 défaites, selon ESPN. Et pourtant, Dallas l'a emporté.

Pour arracher la prolongation (sur les 30 dernières secondes), Doncic a marqué un "and-one", a délivré un caviar pour un panier primé de Spencer Dinwiddie, a marqué un premier lancer-franc avant de rater sciemment le second afin de prendre son propre rebond et égaliser dans la foulée à 1 seconde du buzzer. Une action de légende.

"Je pensais que nous avions gagné le match (sur cette action, ndlr). Mais ensuite, j'ai vu que c'était seulement pour revenir à égalité. J'étais genre : 'oof'. Je ne savais même plus quoi faire", s'est marré Doncic.

Hystérique dans sa célébration, il s'est vite remis dans le jeu. Totalement sonnées, les Knicks n'ont jamais digéré ce come-back de fou furieux. Avec 7 des 11 points de Dallas en prolongation, il a terminé son récital pour boucler une performance légendaire.

"Je le promets, j'ai tenté de le freiner, a répondu son défenseur Quentin Grimes. Je veux dire, j'ai essayé de le suivre sur toutes les actions. Il a été quasiment toujours impliqué. J'ai vraiment tout fait pour sortir sur pick-and-roll.

Mais il est malin avec le ballon, mais aussi sans. Il faut toujours savoir où il se trouve. Il est l'un des trois meilleurs joueurs de cette Ligue pour une raison. Je dois lever mon chapeau."

"C'est un joueur monstre. Sur certaines actions, j'ai trouvé qu'il était juste et agressif. Mais c'est impossible de lui donner autant d'opportunités", a pesté l'entraîneur new-yorkais Tom Thibodeau.

Les Knicks n'ont jamais trouvé la moindre solution. Mais est-ce vraiment possible quand il se trouve dans cet état ? Luka Doncic est un phénomène. Une légende de ce sport en construction. Et quel régal d'assister à son développement !

MVP Race-Vol. 2 : Tatum, le three-peat de Jokic ou un autre ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest