Les 15 joueurs les plus marquants de la bulle NBA

Les 15 joueurs les plus marquants de la bulle NBA

Après une semaine de reprise officielle en NBA, c’est l’occasion de faire le point sur les quinze joueurs qui nous ont marqué jusqu’à présent.

11. DeMar DeRozan

Mais qui a dit que DeMar DeRozan se défilait dans les moments importants ? Alors que la saison des San Antonio Spurs est mise en jeu – avec une potentielle qualification historique pour les playoffs à la clé – l’arrière All-Star s’arrache pour rameuter sa franchise dans la course.

Sa réluctance à tirer à trois-points est toujours la même mais ça ne l’empêche pas d’hausser son niveau de jeu. 22 points, 57% aux tirs et plus de 7 passes par match pour le maître à jouer des éperons. Sans oublier ses performances décisives lors des succès contre Sacramento et Memphis. Deux concurrents directs pour la huitième place. Avec encore quatre matches à jouer, DeRozan peut mener les Spurs à l’exploit et ainsi décrocher un vingt-troisième ticket de suite en playoffs. Le record absolu en NBA.

10. Jaylen Brown

Tout le monde attendait Jayson Tatum. On a eu le droit à Jaylen Brown. Du grand Jaylen Brown. L’autre jeune talent des Boston Celtics s’est imposé comme la deuxième (et même la première) lame de l’équipe suite aux débuts balbutiés de Kemba Walker dans la bulle.

Jaylen Brown, Big Time Player !

Ses 16 points à 6 sur 6 aux tirs dans les dernières minutes du match gagné contre les Portland Trail Blazers ont marqué les esprits. Un ailier percutant, adroit, défensif, clutch. Tout ce que demande le peuple. S’il tient ce rythme, la franchise du Massachussetts peut espérer créer la surprise à l’Est. En tout cas, l’avenir appartient à Tatum… et Brown.

9. Chris Paul

Surprise de la saison, le Thunder tient toujours le choc. Et même plus encore. Après une semaine dans la bulle, la formation d’Oklahoma City est remontée à la sixième place et peut potentiellement encore accrocher le top-4. Une juste récompense pour cette escouade qui joue juste. Et bien. Un peu à l’image de son maestro, Chris Paul.

Le vétéran continue de faire de la résistance. Sa performance contre les Lakers était un modèle du genre, avec une victoire de 19 points (105-86) à l’arrivée. Défense solide et leadership, CP3 est au four et au moulin. Avec évidemment toujours du scoring (20,7 de moyenne à Disney) et des passes (7). Le guide idéal.

Lire la suite
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest