Les belles surprises du premier mois NBA

Les belles surprises du premier mois NBA

Quasiment un mois de compétition en NBA et l’heure de faire un bilan des joueurs ou équipes qui nous ont étonnés jusqu’à présent.

Andrew Wiggins est enfin le joueur attendu

Et si c’était l’année d’Andrew Wiggins ? Et si c’était ENFIN l’année d’Andrew Wiggins ? L’ancienne superstar des lycées, premier choix de la draft 2014, a montré des flashs de son talent depuis son arrivée en NBA. Il a des facilités, c’est évident. Mais malgré ça, il a beaucoup déçu lors de ses premières saisons chez les professionnels. Souvent nonchalant, parfois complètement transparent et trop peu souvent génial, est vraiment consistent depuis le début de la saison. Plus de 25 points au compteur à 47% aux tirs et 36% derrière l’arc et des exploits décisifs. Surtout, de la régularité, enfin. Pourvu que ça dure.

Taylor Jenkins, le coach sorti de nulle part qui réveille les Memphis Grizzlies

Quasiment personne ne connaissait réellement Taylor Jenkins avant sa nomination sur le banc des Memphis Grizzlies. On a même été obligé de rentrer son nom sur Google ce jour-là. Mais les résultats sont au rendez-vous pour l’instant. Bien sûr que la franchise du Tennessee n’est pas au niveau des meilleures équipes de la Conférence Ouest. Mais elle n’aspire pas encore à jouer les premiers rôles. Jusqu’à présent, le développement de Ja Morant, deuxième choix de la draft 2019, et de Brandon Clarke, un autre rookie, est bien lancé. Il y a une cohésion autour de ce groupe.

Lire la suite
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest