Nouvelle réunion de crise aux Knicks

les New York Knicks ne parviennent pas à voir le bout du tunnel. Les coaches et les joueurs se sont à nouveau réunis après la défaite cette nuit.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Nouvelle réunion de crise aux Knicks
On pouvait s’y attendre mais les New York Knicks ont encore perdu cette nuit (les Brooklyn Nets aussi tiens donc). Ça devient une habitude. La franchise de Big Apple reste désormais sur sept revers consécutifs, série en cours. Mike Woodson a une nouvelle fois tenté de mettre des choses au clair et les joueurs se sont donc réunis après la rencontre.
« On doit s’en sortir. On traverse une période difficile mais on doit vraiment s’en sortir », martèle Carmelo Anthony à ESPN. « On a parlé, tout le monde a parlé. Les joueurs, les coaches. On devait parler. On essaye de s’en sortir tous ensemble. »
Les New York Knicks ne sont pas les seuls à avoir eu ce type de réunion. Depuis le début de la saison, les Cavaliers, les Wizards et les Nets ont fait de même. Et d’autres équipes ont sans doute fait de même. A Cleveland, on est passé proche d’une bagarre, ça fonctionne bien à Washington mais toujours pas de changement à New York. La plupart des joueurs sont à la ramasse en défense mais aussi en attaque, point fort des Knicks l’an passé. Iman Shumpert, attendu cette saison, a été affecté par les rumeurs de transferts. J.R. Smith, deuxième scoreur de Big Apple la saison dernière, est lui totalement à la rue.
« Ils doivent régler ça et on doit les aider à régler ça », continue Melo. « Je ne sais pas comment on va faire mais on va vraiment essayer de trouver des solutions. On doit se serrer les coudes. Le plus dur c’est de rester positif. Je sais que c’est difficile mais on doit le faire. »
On a l’impression que les joueurs des Knicks, à l’image de Carmelo Anthony, sont vraiment à court de solutions et d’explications. Le seul qui reste positif, c’est Metta World Peace.
« Nous ne sommes pas en crise. C’est la vie, vous savez comment ça se passe. On a juste eu un mauvais jour. »
Une looonguuuuue journée qui se prolonge alors. En tout cas, l’ambiance new-yorkaise ne fait pas du bien à Metta. La preuve avec la suite de son interview :
« Je ne savais même pas qui était le coach en venant à New York. Je voulais juste gagner un titre. Je ne savais même pas qui coachait. Ça aurait pu être Aunt Jemima (une marque de produits alimentaires comme le sirop). Je serais venu quoi qu’il arrive. Je voulais juste gagner un titre ici. »
C’est vraiment mal parti. Les Knicks doivent d’abord relever la tête avant de se reconcentrer sur la course aux playoffs. Les joueurs doivent reprendre confiance en eux. On verra donc si ce nouveau meeting a un effet positif sur la franchise, contrairement aux précédents.
Afficher les commentaires (14)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest