Russell Westbrook, le patron a tenu sa promessse !

Russell Westbrook, le patron a tenu sa promessse !

Au moment le plus difficile de la saison des Washington Wizards, Russell Westbrook a réalisé une promesse : se qualifier pour les Playoffs.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les Washington Wizards se sont qualifiés pour les Playoffs. Battue par les Boston Celtics (100-118) lors du premier match du play-in, la franchise de DC a pris le meilleur sur les Indiana Pacers (142-115) la nuit dernière. Avec un excellent Russell Westbrook.

Dans la lignée de sa superbe fin de saison, le meneur a été à la hauteur de l'événement : 18 points, 15 passes décisives et 8 rebonds. Une copie de qualité pour l'ancien joueur de l'Oklahoma City Thunder, qui n'a pas eu besoin de forcer son talent dans une rencontre largement gagnée.

Mais avec cette qualification, Washington revient de très très loin. Et dans cette saison longtemps galère pour cette équipe, Westbrook a été héroïque. Car même dans les périodes les plus difficiles, le vétéran de 32 ans n'a jamais oublié son objectif : les Playoffs.

La promesse de Russell Westbrook

Et pourtant, les Wizards ne semblaient absolument plus dans la course à la qualification il y a encore quelques semaines. Le 5 avril dernier, cette formation affichait un bilan de 17 victoires pour 32 défaites. A ce moment-là, il était franchement impossible de miser sur eux.

Mais c'était sans compter sur Westbrook. Car en interne, le meneur n'a jamais arrêté de croire à une qualification. Et surtout, il s'est même engagé en réalisant une promesse à ses partenaires : Washington allait se qualifier. Un discours osé à ce moment-là...

Sauf que sur les 23 derniers matches, les Wizards ont connu 17 victoires ! Avec un Westbrook impressionnant sur le parquet. Et sur cette folle lancée, les hommes de Scott Brooks ont donc réussi à atteindre le but fixé par RW.

"Nous étions en difficulté et les gens doutaient sérieusement de nous à l'extérieur, nous devions trouver un moyen de nous ressaisir et de faire les Playoffs. C'est aussi simple que ça. Je me moquais des matches précédents...

Nous devions nous ressaisir, nous regarder dans un miroir, en commençant par moi. J'ai fait comprendre aux gars qu'on allait y arriver", a raconté Russell Westbrook face à la presse.

"Je ne me souviens même pas de quel match il s'agissait, mais il a fait un discours très passionné et très direct au groupe. Il a dit : 'Je ne vais pas passer cette saison sans faire les Playoffs'.

Non pas qu'il l'ait prédit, mais il a dit : 'Je ne vais  pas laisser cela arriver et ne pas faire les Playoffs. Nous allons faire un effort et nous battre les uns pour les autres'", a confié Scott Brooks.

Un discours fort de la part de Westbrook, qui a accompagné ses propos par des performances fortes sur le parquet. Ainsi, depuis l'exercice 1996-1997 et les Phoenix Suns, Washington est devenu la première équipe à se qualifier en Playoffs malgré un retard de 15 matches sur les 50% de victoires.

Depuis 1984, un tel exploit a été réalisé seulement à 6 reprises. Et il est encore plus impressionnant au sein d'une saison raccourcie.

Russell Westbrook et les Wizards, quel run légendaire !

La revanche dans la peau

Vous l'aurez donc compris, Russell Westbrook a profité des doutes et des difficultés autour des Wizards pour trouver une motivation supplémentaire. Et encore face aux Pacers, le meneur était revanchard.

Car contre les Celtics, il a eu l'impression de laisser tomber son équipe. Pas dans un grand soir, il avait notamment eu du mal dans ses tirs : 6/18. Même visuellement, le natif de Californie n'avait pas eu la même envie.

Remonté contre lui-même, il a donc tenu à donner le ton sur ce match déterminant.

"J'étais tellement énervé par ma performance. Je ne me sentais pas à mon meilleur quand mon équipe avait le plus besoin de moi. Tout arrive pour une raison.

J'ai fait des efforts, j'ai pris soin de mon corps et je me suis assuré que mon esprit était bon pour cette nuit et que mon énergie et mes efforts étaient là et que mon équipe pouvait me suivre", a-t-il commenté.

Bien épaulé par Bradley Beal (25 points) ou encore Daniel Gafford (15 points, 13 rebonds et 5 contres), Westbrook a effectivement montré la voie à suivre. Désormais qualifiés pour les Playoffs, les Wizards vont bien évidemment essayer de déjouer (une nouvelle fois) les pronostics.

Bien évidemment, les Philadelphia Sixers seront les grands favoris de cette série. Mais devoir se coltiner un Russell Westbrook dans cette forme-là dès le premier tour, ce n'est pas franchement pas un cadeau...

Russell Westbrook, aussi fort que Jokic, Doncic et Harden réunis

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest