Si on suit le théorème de Phil Jackson, Phoenix est un vrai prétendant au titre

Les Suns réalisent leur meilleure saison depuis 7 ans et pourraient presque être considérés comme une menace pour le titre...

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Si on suit le théorème de Phil Jackson, Phoenix est un vrai prétendant au titre

Phoenix est une équipe que l'on a un peu de mal à situer en termes d'ambition. Sur cette saison régulière, les Suns sont rayonnants et pointent en 2e position de la Conférence Ouest, juste derrière. En playoffs, en revanche, il ne viendrait pas à l'idée de grand monde de miser sur eux pour la victoire finale. Et bien si on en croit Phil Jackson, c'est un tort.

A l'époque, le Zen Master estimait que pour qu'une équipe soit considérée comme un vrai contender, avec de solides chances de remporter le trophée Larry O'Brien, il lui fallait impérativement atteindre la barre des 40 victoires sur la saison avant de franchir celle des 20 défaites.

Depuis la nuit dernière, Phoenix est dans ce cas de figure et est la seule équipe à l'être avec le Utah Jazz à l'heure qu'il est. Les Suns affichent un bilan de 40-15. Plus fou, c'est la première fois depuis le début de sa carrière que Devin Booker atteint la barre des 40 victoires depuis le début de sa carrière en... 2015. Depuis, Booker a gagné 23, 24, 21, 19 et 34 matches...

La dernière fois que Phoenix a remporté 40 matches dans une saison remonte à la saison 2013-2014. Les Suns en avaient gagné 48, mais avaient tout de même manqué la qualification en playoffs de très peu. Quoi qu'il advienne, la franchise semble quand même sur la bonne voie pour redevenir l'une des équipes les plus performantes de la ligue.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest