Space Jam version LeBron James massacré par les critiques US

Space Jam : A New Legacy, sort le 21 juillet en France. Les médias américains n'ont majoritairement pas adhéré...

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Space Jam version LeBron James massacré par les critiques US

Space Jam : New Legacy sort le 21 juillet en France. On n'a pas eu la chance de voir le film en avant-première, mais on a hâte de voir ce que donne le deuxième opus du long-métrage d'animation culte. Et de comprendre pourquoi la presse américaine a littéralement massacré le film dont LeBron James est le personnage principal...

Sur les premiers jours d'exposition de Space Jam, certains grands médias, spécialisé ou non, ont été sans pitié. Jugez plutôt.

Cinema Blend : "Space Jam est une pub de 2h pour le catalogue complet de Warner Bros, sans aucune âme. [...] C'est une publicité pour LeBron James, qui n'a pas compris la source du succès du premier film".

Le New York Times : "Plusieurs blagues fonctionnent et restent en tête. Mais la volonté assumée de surcharge sensorielle donne le tournis. Elle laisse le spectateur comme le Coyote après qu'il a heurté un mur en briques".

Chicago Sun Times : "Je n'ai jamais vu un truc comme ça et j'espère ne plus jamais revoir un truc comme ça. J'aimerais pouvoir revenir en arrière pour m'empêcher de regarder ce que je viens de voir".

The Hollywood Reporter : "Difficile de savoir à qui Space Jam est censé plaire, si ce n'est au département marketing de la Warner".

La Warner prend plus cher que LeBron

Polygon : "Space Jam ne peut satisfaire que les gens qui s'intéressent au marketing et aux profits réalisés, et aux gens qui le regarderont comme un produit vendu avec succès".

Tribune News : "Un monstre de Frankenstein recyclé en termes de propriété intellectuelle. Un film qui balance un ragoût de références et de costumes d'Halloween au spectateur, en espérant que quelque chose finisse par marcher".

Vulture-New York Magazine : Space Jam comble un vide de deux heures dans l'emploi du temps pour occuper les enfants. Il met la marque Warner en avant et satisfera les actionnaires. Le fait que ç'aurait pu être un bon film n'est venu à l'esprit de personne".

Sur le site de critiques Rotten Tomatoes, plutôt efficace pour mesurer l'indice de satisfaction après la sortie d'un film, Space Jam : A New Legacy, ne récolte pour le moment que 43%.

On ne s'alignera évidemment pas sur ces critiques avant d'avoir vu le film. La dureté de certains médias n'empêchera dans tous les cas pas le film d'être un succès au box office.

Space Jam New Legacy : la bande annonce envoie du lourd !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest