Andre Iguodala, une série impressionnante qui le fait rentrer dans l’Histoire

Andre Iguodala, une série impressionnante qui le fait rentrer dans l’Histoire

Déjà membre clé des Golden State Warriors lors des cinq dernières saisons, Andre Iguodala va disputer ses sixièmes finales consécutives.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Toujours là. Même quand personne ne l’attend. Andre Iguodala n’avait pas marqué une seule fois plus de 3 points depuis le début des finales de Conférence Est. 8 points en cinq matches. Pas forcément plus productif les tours précédents d’ailleurs. Le vétéran restait caché en attaque, sans forcément tirer beaucoup et sans mettre dedans. Mais hier soir, lors de l’une des sorties les plus importantes de la saison pour le Miami Heat, l’ailier de 36 ans s’est illustré en terminant avec 15 points à 5 sur 5 aux tirs. Dont 4 paniers à trois-points. 28 minutes sur le parquet et +20 de différentiel. Propre. Solide. Parfait.

Lakers-Heat, ça joue quand ? Par ici, le calendrier des finales

Du « Iggy » dans tout son art. Ses jambes ne lui permettent plus de claquer deux ou trois prestations de la sorte par série, comme c’était encore le cas aux Golden State Warriors il y a peu. Mais il sait se montrer utile et efficace quand son équipe a besoin de lui. La preuve dans ce Game 6.

Les 15 points d’Andre Iguodala, facteur X du Miami Heat

Débarqué à South Beach en février, après avoir refusé de jouer pour les Memphis Grizzlies où il avait été transféré en juin, il amène une expérience précieuse. Très précieuse. Pas seulement sur le terrain, mais aussi dans le vestiaire. L’un des piliers du groupe avec l’ancêtre Udonis Haslem. Une statistique peut donner une idée du vécu d’Andre Iguodala. Il va disputer ses sixièmes finales NBA consécutives. Six ! C’est historique. En effet, hormis les joueurs des Boston Celtics dans les années 60, seuls deux autres pros ont réalisé pareille performance : LeBron James et James Jones (que LBJ emmenait dans ses valises de franchise en franchise).

Iguodala en a effectivement joué cinq de suite avec les Warriors avant d’arriver au Heat. Et dans le lot, il y en a quatre contre les Cleveland Cavaliers où évoluait justement le King. Pour trois titres du MVP des finales 2015. LeBron lui réussit. Habituellement. Il aura d’ailleurs un rôle important à jouer. Même s’il manque de punch et d’adresse régulière en attaque, l’ancien peut aider le Heat en défense. Sur James. Pour relayer Jimmy Butler et Jae Crowder notamment. Clairement, il n’est pas fini.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest