Les gagnants et les perdants du trade de Derrick Rose

Les gagnants et les perdants du trade de Derrick Rose

Les New York Knicks ont fait venir Derrick Rose en provenance des Detroit Pistons en cédant Dennis Smith Jr et un second tour de draft.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Gagnant : Derrick Rose

Passer de Detroit à New York n’est jamais désagréable. Et, petite nouveauté, c’est aussi un upgrade d’un point de vue purement basket. Les Pistons sont en complète reconstruction. Bon, les Knicks aussi. Mais à un stade tout de même un peu plus avancé. Ils occupent actuellement la huitième place à l’Est avec 11 victoires et 14 défaites quand la franchise du Michigan est lanterne rouge avec seulement 5 succès et 18 revers.

Et à ce stade de sa carrière, Rose a tout de même intérêt à jouer pour une équipe qui tient à se montrer compétitive. Le challenge y sera forcément plus intéressant. Surtout auprès de son ancien coach, Tom Thibodeau.

L’ancien MVP va pouvoir continuer à jouer les mentors auprès des jeunes joueurs, un rôle qui lui tenait visiblement à cœur, mais tout en cherchant à mener la franchise de Manhattan en playoffs.

Gagnants : New York Knicks

Déjà pour une raison très simple : les Knicks ont swappé Dennis Smith Jr, un meneur qu’il n’utilisait plus du tout, contre Derrick Rose. En ajoutant bien sûr un second tour de draft. Mais cette perte peut être relativisée en rappelant que le pick de Dallas – équipe en difficulté – reviendra à New York en 2021.

Les Bockers ont donc récupéré un meneur vétéran capable de contribuer au scoring. C’est justement le principal point faible de l’équipe depuis le coup d’envoi de la saison. Seulement 107 points marqués sur 100 possessions. La vingt-cinquième attaque de la ligue. Alors, certes, les joueurs de Thibodeau compensent avec une agressivité et un sérieux étonnant en défense. Mais pour passer un cap, ils doivent marquer plus de points.

Rose est un début de solution. S’il n’est plus le meneur All-Star explosif qui prenait les défenses de vitesse, le meneur de 32 ans, il est encore à même de perforer ses adversaires balle en main. Il tournait à plus de 18 points et 5 passes l’an dernier, à 49% de réussite aux tirs. Même s’il est parti sur des bases un peu inférieures cette saison (14 pts, 43%), il devrait pouvoir aider les Knicks à débloquer certaines situations.

En tout cas, ce move indique clairement les intentions des Knicks : ils vont tenter de se qualifier pour les playoffs dès cette saison.

Perdant : Frank Ntilikina

Frank Ntilikina - New York Knicks - NBA

Il était un temps pressenti pour rejoindre ses amis Sekou Doumbouya et Killian Hayes à Detroit, où il aurait enfin eu le droit à un nouveau départ et à des opportunités de se montrer. Mais non. Frank Ntilikina est encore à New York. Et il ne joue toujours pas. L’ancien strasbourgeois est écarté de la rotation de Thibodeau et son contrat expire cet été…

Frank Ntilikina bientôt avec Hayes et Doumbouya à Detroit ?

Encore à déterminer : Immanuel Quickley

Certains supporteurs des Knicks peinent à comprendre pourquoi leurs dirigeants ont fait venir Derrick Rose alors qu’ils pouvaient déjà compter sur Immanuel Quickley, un rookie prometteur qui s’affirme comme l’un des meilleurs joueurs de la promotion. En effet, l’arrivée de l’ancien All-Star peut-elle avoir une conséquence néfaste pour le jeune homme ?

Dans l’idée, probablement non. Au contraire, même. Rose va pouvoir le prendre sous son aile. Mais les deux joueurs peuvent-ils cohabiter en sortie de banc ? La répartition des rôles est encore floue. Qui sera titulaire à la mène ? Encore Elfrid Payton ? Quickley ou Rose ? Normalement, ces deux là pourraient jouer ensemble en laissant le rookie évoluer sur les deux postes du backcourt.

Well, that escalated Quickley

Mais ses minutes sont aussi susceptibles d’être revues à la baisse certains soirs. Et ce serait bien dommage pour les Knicks.

Perdant (ou gagnant ?) : Austin Rivers

Le joueur le plus à même de sortir de la rotation de Thibodeau après le transfert. Austin Rivers occupait un rôle de meneur hybride susceptible d’apporter un peu de création. Mais il est en difficulté depuis plusieurs jours. Adrian Wojnarowski pense que plusieurs équipes chercheront à la récupérer d’ici la deadline du 25 mars. Du coup, si jamais il venait à atterrir chez un candidat au titre, il pourrait sortir gagnant de ce trade.

Gagnant : Tom Thibodeau

Il continue de rameuter ses anciens chouchous. Il ne manque plus que Kirk Hinrich et Luol Deng. D’ailleurs, Kyle Korver est free agent non ?

Gagnant : Dennis Smith Jr

Il ne jouait plus à New York, au point de demander à évoluer en G-League, et le voilà désormais au sein d’une équipe en reconstruction qui laisse la place aux jeunes. Il ne sera probablement pas titulaire mais l’ancien neuvième choix de draft (2017) peut profiter de la blessure de Killian Hayes pour se montrer. Il y a urgence pour lui.

Gagnants : Detroit Pistons

La contrepartie récupérer n’est pas folle mais les Pistons bénéficient d’un pick potentiellement autour de la 40ème place alors que la prochaine cuvée est chargée. C’est toujours mieux que rien. Puis, si jamais DSJ explose… non, quand même pas.

Perdant : Killian Hayes

Killian Hayes

Le rookie avait un mentor de choix avec Derrick Rose et il se retrouve maintenant avec un concurrent direct qui joue sa place en NBA. Le tout en étant écarté des terrains. Pas simple.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest