Draymond Green donne ses deux surprises pour les playoffs

En attendant patiemment la saison prochaine, Draymond Green a donné son avis sur les playoffs dans la bulle. Et pour lui, deux équipes peuvent surprendre.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Draymond Green donne ses deux surprises pour les playoffs

Comme sept autres équipes, les Golden State Warriors n'ont pas reçu d'invitation pour la bulle. Conséquence d'une saison dramatique entre résultats calamiteux, trades, et blessures en tout genre. À San Francisco (puisque c'est là que se trouve leur nouvelle salle, le Chase Center), on pense d'ailleurs que cette fin d'exercice va motiver les troupes comme jamais. Les Warriors vont justement voir qui prendra leur place comme champion de l'Ouest, "titre" qui était leur propriété depuis cinq ans. Parmi ces revanchards, Draymond Green devra montrer autre chose, lui qui fait partie de nos 10 déceptions de l'année.

En attendant, il se trouve quelques occupations, comme celui de consultant éphémère aux côtés de son meilleur ennemi, Charles Barkley. L'ancien DPOY a également livré sa vision sur les équipes présentes en Floride, et notamment sur celles pouvant surprendre. Il a même cité deux équipes qu'il voit aller loin en playoffs. En commençant par l'outsider parfait, les Houston Rockets.

"Ils ont Russ. Ils ont James. Deux gars qui peuvent mettre 40 ou 50 points chaque soir. Ils ont un paquet de shooteurs et peuvent poser des problèmes à tout le monde avec leur défense faîtes de switch."

Dans cette configuration sans avantage du terrain, les Rockets peuvent faire peur à tout le monde. Surtout si les deux MVP gardent le niveau qu'ils ont actuellement. Pour la conférence Est, où Toronto émerge de plus en plus comme le concurrent principal de Milwaukee, Draymond Green voit une autre troupe capable de réaliser un beau parcours, le Miami Heat.

"Ils jouent dur et ils ont mon gars Andre Iguodala dont on sait qu'il est excellent en playoffs et en finales. Le seul truc, c'est qu'il ont parfois du mal à scorer de manière régulière. Mais ils ont beaucoup de talent, beaucoup de pièces."

Souvent sur courant alternatif, le Heat a néanmoins des arguments de poids. Mais l'ensemble reste tout de même encore assez juste pour pouvoir détrôner Milwaukee et Toronto. Voir Boston. En revanche, dans un ou deux ans...

James Harden, les yeux rivés sur son rêve

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest