L’ancien GM de Phoenix rappelle qu’Eric Bledsoe est un gros mytho

L'ancien GM de Phoenix a profité du trade d'Eric Bledsoe et de l'actu chargée pour envoyer un scud au nouveau meneur des Pelicans.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
L’ancien GM de Phoenix rappelle qu’Eric Bledsoe est un gros mytho

Vous l'aurez remarqué, cette nuit a été UN PEU agitée du côté de Milwaukee. Eric Bledsoe, membre important des dernières belles saisons des Bucks, a été envoyé à New Orleans pour permettre à la franchise de recruter Jrue Holiday. La dernière fois que Bledsoe avait été tradé, il y avait eu un peu plus d'embrouilles autour de son cas.

Le 7 novembre 2017, Eric Bledsoe avait été tradé à Milwaukee contre Greg Monroe et deux tours de Draft. Pendant quelques jours avant la transaction, il y avait eu pas mal de drama autour de l'ancien arrière de Kentucky et des Clippers. En cause : un tweet devenu célèbre et repris parodiquement par tout un tas de gens depuis.

"I don't wanna be here" ("Je ne veux pas être ici" en VF), avait posté Bledsoe le 22 octobre, après trois matches disputés par son équipe depuis le début de saison pour autant de défaites. Sans doute un peu effrayé par les répercussions et la potentielle sanction qu'il encourait, le joueur avait alors tenté une explication assez magique. Selon lui, il n'évoquait pas sa présence à Phoenix, mais le fait qu'il se trouvait dans un salon de coiffure et n'avait aucune envie d'y être.

A Phoenix, on motivait le staff avec... des chèvres

Ryan McDonough, le General Manager de l'époque - celui-là même qui avait trouvé des chèvres et leurs excréments dans son bureau grâce à la "créativité" de son boss Robert Sarver - avait évidemment mal pris la chose. Suspendu par l'équipe jusqu'à nouvel ordre, Eric Bledsoe avait aussi été condamné à une amende de 10 000 dollars par la NBA, puisqu'il est interdit de réclamer publiquement un trade.

Quelques jours plus tard, Bledsoe était donc envoyé aux Bucks. McDonough, viré au terme de la saison, n'a toujours pas digéré cet épisode qui a selon lui contribué à son éviction.

Lundi, peu après le trade d'Eric Bledsoe vers New Orleans, et en référence à l'actualité autour de James Harden, Ryan McDonough a tenu à rappeler que le garçon était un bel hypocrite.

"Le prochain move de James Harden sera de tweeter qu'il ne 'veut pas être ici' et prétendre ensuite qu'il parlait d'un salon de coiffure", a tweeté McDonough, qui a la rancune tenace.

Le post a plutôt amusé les fans des Suns qui suivent toujours l'intéressé. Cela dit, beaucoup lui ont aussi rappelé que son œuvre comme GM de Phoenix était assez catastrophique. C'est McDonough qui avait misé, coup sur coup, sur Dragan Bender et Josh Jackson, deux échecs retentissants draftés très, très haut...

Flops et fails, les 5 années qui ont plombé Phoenix

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest